Publicité

NBA – Un ex coéquipier de LeBron saccage Kanter Freedom !

CNN / NBA (DR)

Avec des chaussures anti-LeBron et de multiples critiques sur des plateaux de télévision, Enes Kanter Freedom ne lâche pas le Laker d’une semelle. Le problème ? En face de lui, le pivot disparaît. Voilà quelque chose qui ne plaît pas à un ancien coéquipier du King.

Publicité

Les Lakers contre les Celtics ? Pour les fans, c’est toujours un match spécial en NBA. Mais ce mardi soir, cette rencontre avait une saveur particulière, surtout après le comportement d’Enes Freedom envers LeBron James. Avec ses chaussures il y a quelques semaines, le pivot avait donné le ton, au point qu’on s’attendait à une explication en public.

Problème ? Rien n’est arrivé. Pourtant, Kanter multiplie les interventions contre le King, souhaitant même l’éduquer sur certains sujets. Peut-être veut-il le faire par téléphone ou par Skype, puisque le Celtic préfère éviter le contact quand il croise le Laker sur les parquets. On en a eu d’ailleurs la démonstration une nouvelle fois ce mardi soir (revoir la séquence ici).

Publicité

L’attitude d’Enes Kanter ne passe pas pour certains

Pire ? L’ancien joueur des Blazers sourit et passe un bon moment après des paroles de LeBron. À se demander si nous parlons de la même personne. Kendrick Perkins est d’ailleurs assez d’accord, puisque l’ancien coéquipier du natif d’Akron est revenu sur la séquence, et il n’a pas aimé le comportement d’Enes.



D’où je viens on appelle ça « balancer des pierres puis cacher sa main ». L’attitude d’Enes change dès qu’il croise en personne LeBron. Passons à autre chose maintenant…

Publicité




Le combat que Kanter mène est évidemment très important, et il n’est pas question de remettre en cause cela. Cependant, vu la gravité de certains sujets, il vaut mieux régler ça en personne, plutôt qu’avec un simple tweet. Il a pourtant remis ça, cette fois-ci contre un ancien meneur.

Manifestement, le Celtic préfère faire les grands titres avec ses messages sur Twitter, plutôt que de vouloir en discuter en personne. Une attitude contestable, surtout vu les enjeux. Toutefois, ce feuilleton est encore loin d’être terminé.

Publicité

Enes Kanter veut bien faire, mais la manière est largement contestable. Dès qu’il croise LeBron James, son attitude est bien loin du justicier qu’il prétend être sur Twitter ou sur les plateaux de Fox News. Pour une vraie avancée, on repassera.

En direct : toute l'actu NBA