Publicité

NBA – « Pour les Lakers, le nom que je vois signer chez eux est celui-là »

Les superstars NBA des Los Angeles Lakers, LeBron James et Russell Westbrook, à l'occasion du Media Day 2021-22
Los Angeles Lakers (DR)

En besoin de renforts, les Lakers doivent impérativement trouver la perle rare qui leur permettra de jouer à nouveau les premiers plans. Qui pourrait être l’Élu des Pourpres et Ors ? D’après un analyste réputé, un gros nom de l’Ouest correspond parfaitement au profil recherché.

Publicité

Toujours sixièmes à l’Ouest (16-14), les Lakers veulent se remettre comme ils ont pu le faire par le passé, en frappant fort sur le marché des transferts. D’un côté, ils ont des joueurs à bazarder, comme Russell Westbrook dont l’avenir au Staples Center semble plus compromis que jamais. De l’autre, ils ont besoin de nouveaux visages pour relancer la machine, si possible des éléments de calibre All-Star ou mieux.

Parmi les cibles des Californiens, l’une d’entre elles se détache en particulier : Myles Turner. Le joueur d’Indiana est dans leur viseur depuis un sacré moment, et cela ne devrait pas changer dans l’immédiat. En effet, comme John Hollinger l’explique chez The Athletic, il s’agit d’une recrue potentiellement parfaite pour eux. Ainsi, Samurai Myles correspond exactement à ce qu’il leur faut sur les parquets :

Publicité

Myles Turner, cible parfaite pour les Lakers ?

Turner joue exclusivement pivot, ce qui permet à Anthony Davis de jouer à son poste préféré d’ailier fort, mais c’est un tireur à trois points qui ne se mettra pas en travers du chemin comme le font les pivots actuels des Lakers. Sa plus grande faiblesse est le rebond, mais Davis et LeBron sont si bons dans ce domaine que cela ne sera probablement pas un problème pour Los Angeles.



Avec 36% de réussite derrière l’arc cette saison, le Pacer est effectivement une menace à prendre au sérieux dans il tente sa chance de loin. Cela arrive d’ailleurs souvent, avec presque cinq tentatives par rencontre ! À côté de ça, on parle également d’un excellent défenseur près du cercle ainsi que d’un contreur boulimique. Turner, ce sont pas moins de 2.3 blocks de moyenne en carrière et trois saisons en tête du classement NBA de la catégorie… De quoi sérieusement aider la défense angelino.

Publicité




Néanmoins, comme Hollinger l’ajoute, il n’y a pas que l’argument sportif qui doit convaincre les dirigeants des Pourpres et Ors. L’aspect financier est tout aussi important, compte tenu des finances assez bouchées de la franchise. Et là encore, l’intérieur se dégage comme un client idéal, car son salaire est relativement bas par rapport à son statut. Deux joueurs suffiraient pour égaler son montant et le faire venir :

Il gagne 18 millions de dollars, donc son salaire fonctionne si Kendrick Nunn et Talen Horton-Tucker font le chemin inverse. Il a déjà signé pour la saison prochaine à ce montant, donc les salaires des Lakers ne seront pas trop élevés pendant la dernière année à 47 millions de dollars du contrat de Westbrook.

Publicité

De toute évidence, Myles Turner pourrait être une bénédiction à de nombreux égards pour les Lakers. Vont-ils cependant parvenir à faire atterrir le pivot chez eux ? Ça, cela va aussi dépendre de la volonté des Pacers.

En direct : toute l'actu NBA