Publicité

NBA – « C’est injuste de critiquer Gobert, ses coéquipiers sont nuls »

Rudy Gobert tout sourire après la victoire du Jazz
@jazz

Quand le Jazz va mal ou perd, Rudy Gobert est le premier nom qui revient dans la bouche des internautes et de certains fans. Mais selon un expert, le critiquer serait injuste, surtout au niveau défensif. En effet, il serait presque abandonné par ses coéquipiers.

Publicité

C’est la mode quand il faut parler du Jazz Outre-Atlantique, la faute est souvent remise sur Rudy Gobert. Il faut dire qu’il est un triple Meilleur Défenseur de l’Année, et quand son équipe se retrouve dans l’incapacité de passer des tours de playoffs en raison d’une défense poreuse, les regards se tournent forcément vers lui. En fait, quand un joueur sort un gros match contre Utah, tout le monde suppose que c’est parce que le Français a été défaillant.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il a été vivement critiqué par Patrick Beverley et Anthony Edwards il y a quelques semaines. Le meneur estimait par exemple que le pivot de l’équipe de France ne se mettait pas assez souvent sur le meilleur joueur adverse, et qu’il avait trop de mal à défendre au large. Des critiques valables, mais qui ne justifient en rien l’acharnement de certains.

Publicité

Rudy Gobert abandonné par ses coéquipiers ?

Kevin O’Connor, éminent journaliste du site The Ringer, s’est d’ailleurs penché sur le cas du Jazz et sur l’image de Rudy Gobert dans le microcosme NBA. Pour lui, le pivot tricolore ne mérite pas les invectives de certains, tant il est esseulé dans le système défensif de Quin Snyder. Selon le journaliste, le problème viendrait plus du manque d’implication de ses coéquipiers.



Les joueurs comme Jordan Clarkson, Joe Ingles et Bojan Bogdanovic apportent énormément offensivement, mais ils n’apportent presque rien défensivement. C’est injuste de critiquer Rudy Gobert et de lui remettre toute la faute dessus. Royce O’Neal est le meilleur défenseur extérieur de l’effectif, mais il est trop petit pour faire face à certains joueurs plus costauds. Ses autres coéquipiers sont nuls en défense, ils sont aussi résistants que du papier mâché.

Publicité




Tout le monde à Utah devrait être sur la liste des transfert, exceptés Rudy Gobert, Donovan Mitchell et Mike Conley, si cela permet à l’équipe de s’améliorer. Danny Ainge devrait tenter sa chance et faire venir un joueur capable d’aider Rudy Gobert à faire les stops défensifs qu’il faut sur la route d’un titre. Il n’a jamais eu peur de prendre des risques à Boston, c’est à lui de faire évoluer le Jazz dans une nouvelle dimension.

Pour Kevin O’Connor, Rudy Gobert n’est pas défaillant défensivement, il est simplement abandonné quand il doit sortir au large pour contenir une menace longue distance comme Stephen Curry. Et il est vrai que les rotations semblent optionnelles sur certaines séquences, ce qui offre des points faciles dans la peinture aux adversaires du Jazz. Il va vite falloir trouver une solution avant les playoffs !

Publicité

Rudy Gobert est très souvent critiqué après une mauvaise prestation du Jazz, heureusement, il peut compter sur le soutien de certains experts. La clé de la réussite à Utah dépendra visiblement de la capacité des dirigeants à renforcer l’équipe.

Déclarations Les Français (NBA) NBA 24/24 Rudy Gobert Utah Jazz

En direct : toute l'actu NBA