Publicité

NBA – « Ce joueur m’énerve. Il pourrait être MVP mais il n’aime pas le basket »

Lebron James choqué devant son téléphone
Samsung (DR)

La course au MVP est particulièrement serrée cette saison avec Kevin Durant, LeBron James, Joel Embiid, Nikola Jokic ou encore Joel Embiid. Mais selon une légende, un autre joueur aurait pu se mêler à la lutte s’il aimait réellement le basketball…

Publicité

Les légendes NBA sont particulièrement agacées par la nouvelle génération de joueurs, pour des raisons qui restent assez floues. Shaquille O’Neal fait par exemple des sorties médiatiques régulières pour rappeler à quel point les joueurs contemporains sont tendres par rapport aux années 90′ et même 2000′. Et il n’est visiblement pas le seul à avoir un regard critique sur la jeunesse.

Kevin Garnett s’est longuement exprimé sur un jeune homme qu’il a vu débuté à Minnesota en 2014 : Andrew Wiggins. Dans cet entretien accordé à ESPN, le MVP 2004 a expliqué pourquoi il aimait l’ailier, et pourquoi il était particulièrement frustré quand il le regardait. Selon le Big Ticket, l’ancien n°1 de Draft pourrait se mêler à la course au MVP s’il aimait réellement le basket.

Publicité

Andrew Wiggins potentiellement MVP ?

Andrew Wiggins est l’un de mes joueurs préférés à regarder. Mais en même temps il me casse les cou*lles parce qu’il a le potentiel pour être MVP. La grande question sur Wiggins c’est la constance. Il a les capacités naturelles pour être une superstar, mais est-ce qu’il sera assez constant pour le devenir ? Il joue avec le Michael Jordan de sa génération, il apprend tellement de Steve Kerr et de l’environnement des Warriors. Il ne peut pas arriver à l’entrainement et exiger moins que Curry et Draymond.



J’ai toujours pensé que Wiggs trouvait le basket sympathique comme sport, mais qu’il n’aimait pas vraiment. Il a énormément d’autres intérêts dans la vie, des choses qui le stimulent beaucoup plus, et je dois respecter ça. Je pense tout de même qu’être autour de joueurs qui ont gagné des titres le motive particulièrement.

Publicité




À son arrivée en NBA, Andrew Wiggins était comparé à LeBron James et Michael Jordan, notamment pour son avance sur le plan physique. Et s’il a le talent pour se hisser au niveau des meilleurs, sa nonchalance est longtemps restée un frein à sa progression, ce qui énerve visiblement Kevin Garnett. Et s’il reconnait volontiers ne pas aimer le basket plus que tout au monde, l’ailier montre une toute autre attitude chez les Warriors depuis le début de saison.

Il tourne à 19 points et 4.5 rebonds de moyenne, le tout avec 43% de réussite derrière l’arc, et il forme une paire défensive d’exception avec Draymond Green. Paire qui pourrait d’ailleurs devenir un trio avec le retour imminent de Klay Thompson ! Et s’il ne sera sans doute jamais MVP, alors qu’il en a le potentiel, il pourrait bien devenir All-Star cette saison. Ses partenaires militent pour en tout cas.

Publicité

Andrew Wiggins n’a peut-être pas ce désir d’être le meilleur, cet amour inconditionnel du basket, mais il réussit tout de même à être bon dans un effectif qui vise le titre. C’est peut-être là son meilleur rôle, celui de soutien d’une superstar.

En direct : toute l'actu NBA