Publicité

NBA – La chose dégoûtante que les joueurs font en plein match

La superstar NBA des Milwaukee Bucks, Giannis Antetokounmpo, surprise au moment de découvrir la meilleure lineup de la ligue sur la saison 2021-22
NBA (DR)

Les joueurs NBA n’ont pas les mêmes habitudes dégoutantes que certains autres sportifs, comme les footballeurs et leurs crachats. Mais visiblement, il se passe bien pire sur les parquets, la seule différence c’est que ce n’est pas visible à la caméra.

Publicité

Les sportifs de haut niveau ont presque tous des petits trucs qui sont assez dégoutants pour les téléspectateurs. Les footballeurs par exemple, pour se dégager les voies respiratoires, passent une bonne partie des matchs à cracher au sol, ce qui n’est pas très hygiénique, surtout en cette période de COVID. Quant au tennisman Rafael Nadal, très superstitieux, il se remet le caleçon en place à chaque service, ce qui n’est pas très classe.

En NBA en revanche, ces pratiques sont moins courantes, et c’est logique, cracher sur le parquet n’aurait que très peu de sens… Alors oui, Steve Nash se léchait les mains avant de tirer ses lancers francs, mais ce n’est pas forcément impactant visuellement pour le téléspectateur. En fait, si l’on en croit plusieurs témoignages, les choses les plus sales qui se déroulent sur le parquet sont invisibles à la caméra.

Publicité

Les joueurs NBA spécialistes des accidents sur le short

Car si les stars mettent des sommes astronomiques pour entretenir leur corps, LeBron James dépenserait plus d’un million chaque année, elles ne récoltent pas que des bénéfices. Par exemple, une excellente alimentation, pleine de fibres, ne donne pas que de l’énergie, elle facilite aussi le transit intestinal. Et d’après Devin Booker, il n’est pas rare que certains en subissent les conséquences sur le parquet.



J’ai déjà vu l’arrière de quelques shorts blancs sur le terrain, et tu peux voir que certains joueurs ont eu des petits accidents de parcours pendant la rencontre. Vous pouvez demander à n’importe quel membre du staff qui est en charge des équipements si c’est bien le cas.

Publicité




D’après Devin Booker, certains joueurs NBA seraient tellement pris dans leur rencontre, tellement concentrés sur le jeu et tellement à fond physiquement, qu’ils se laisseraient aller et tâcheraient leur short. Il est sans doute le mieux placé pour en parler, lui qui joue dans une franchise qui évolue régulièrement en blanc. D’ailleurs, le dernier exemple en date valide la théorie de l’arrière des Suns, il s’agit de James Harden lors de ses derniers jours à Houston…

Publicité

Devin Booker aurait pu préserver l’image des joueurs NBA en mentant sur cette affaire, mais il a fait le choix de l’honnêteté. Les fans le savent désormais, quand une équipe joue en blanc, un accident peut survenir à tout moment.

Déclarations Devin Booker NBA 24/24 Phoenix Suns

En direct : toute l'actu NBA