NBA – La nouvelle mode des équipes adverses pour humilier Russell Westbrook

La superstar NBA des Los Angeles Lakers, Russell Westbrook, a fait l'objet d'une drôle de comparaison avec une jolie fille de la part d'un analyste
NBA (DR)

En grande difficulté du côté des Lakers, Russell Westbrook encaisse énormément de critiques dans la tempête qu’il traverse. Pire : certaines équipe se mettent à ouvertement le provoquer en plein match, ce qui semble devenir une petite tradition…

Publicité

Les Lakers se sont certes faits démolir par les Nuggets dans la nuit de samedi à dimanche (133-96), mais Russell Westbrook peut au moins se satisfaire d’avoir retrouvé des pourcentages décents au tir. Le Brodie a en effet converti 7 de ses 15 tentatives, pour un pourcentage de 46.7%. Il a aussi inscrit les 4 lancers-francs qu’il a tirés.

Si une performance à première vue aussi banale mérite d’être relevée, c’est parce que ces derniers temps, le meneur des Lakers était en perdition totale au niveau de son adresse. Ses qiatre dernières lignes de stats avant le match face à Denver ? 2/14 au tir, 2/12, 4/14 et 7/19. Des pourcentages rachitiques qui ont poussé les équipes adverses à enfoncer le couteau dans la plaie pour encore plus sortir l’ex-MVP de son match.

Publicité

Les adversaires des Lakers à l’unisson pour humilier Russell Westbrook

Il y a quelques jours, les Kings avaient dégainé les premiers en jouant le morceau « Cold As Ice », littéralement « froid comme la glace », à chaque fois que Westbrook manquait un tir. Un troll XXL qui a fait rire beaucoup de fans à travers la ligue… mais un peu moins la NBA, qui a interdit la poursuite de l’utilisation de ce morceau dans ce cas précis, pour ridiculiser un joueur adverse.



Les Kings ont donc été pris par la patrouille… mais pas les Nuggets, qui se sont joints à la fête lors du carnage face aux Angelinos dans la nuit de samedi à dimanche :

Publicité

Les gens en charge de l’ambiance à la salle de Denver prennent exemple sur leurs homologues de Sacramento et diffusent « Ice, Ice Baby » après que Russell Westbrook ait raté son premier tir.

La chanson utilisée n’est certes pas la même, mais nul doute que les Nuggets ont eux aussi dû recevoir un gentil recadrage de la ligue, les sommant d’arrêter ce genre de procédés. Westbrook, lui, n’a qu’une solution pour faire taire les moqueries sur ses capacités notoirement médiocres de shooteur : améliorer sa sélection de tirs et rendre des pourcentages nettement plus corrects, comme il a su le faire face à Denver.

Publicité

Rien ne sera épargné à Russell Westbrook, qui traverse décidément une sacrée tempête depuis quelques semaines. Après la pluie, le beau temps ? Vu la direction prise par les Lakers ces derniers temps, rien n’est moins sûr…

En direct : toute l'actu NBA