NBA – « Je suis désolé, mais LeBron a changé cette année »

La superstar NBA des Los Angeles Lakers, LeBron James, a réclamé un gros changement sur le circuit high school
NBA (DR)

LeBron est exceptionnel cette saison, mais il y a toujours des choses à redire sur sa production. En l’occurrence, un de ses haters notoires a mis en lumière une de ses grosses faiblesses… tout en laissant entendre que le King se fiche désormais des résultats collectifs.

Publicité

Quand on le voit sur les parquets de la grande ligue, on a du mal à croire que LeBron James a bel et bien 37 ans depuis quelques semaines. L’ailier est le deuxième meilleur marqueur de la ligue derrière Kevin Durant, et sa moyenne de 28.8 points par match et sa plus élevée depuis la saison 2009-10. En plus de ça, il ajoute 7.6 rebonds et 6.4 passes tous les soirs ! Face aux Pacers (défaite 110-104), le Laker a encore tout tenté pour faire gagner les siens avec 30 points, 12 prises et 5 assists.

Des chiffres impressionnants donc, tout particulièrement en attaque. Mais justement, ces derniers ont tendance à occulter le fait que le King s’économise un peu (beaucoup) en défense, et ce depuis plusieurs saisons déjà. Skip Bayless détracteur notoire du n°6 a tenu à le rappeler à tout le monde sur Fox Sports récemment. À ses yeux, le bilan collectif n’intéresse plus le joueur, mais simplement le fait de devenir le meilleur marqueur de l’histoire :

Publicité

Skip Bayless démonte encore LeBron James



Je suis désolé, mais LeBron a été différent cette année. Il est passé du statut de défenseur et de force motrice d’une équipe classée première en efficacité défensive à celui de 207ᵉ en win shares défensives. Ils sont tombés en milieu de peloton en défense et cela leur coûte très cher. Il ne fait plus rien dans sa moitié de terrain.

Publicité

Pour moi, la seule préoccupation de LeBron est maintenant de rattraper Kareem au classement des scoreurs et de se reposer sur le plan défensif. LeBron aura ses contres de temps en temps et il aura des moments en défense, mais cette équipe va comme il va des deux côtés du parquet et je suis désolé, mais ils ne jouent pas en défense. Donc si LeBron agit en tant que GM, il aurait dû faire pression pour avoir des jeunes et de bons défenseurs, pas Carmelo, Ariza et Westbrick.

C’est un fait, LBJ veut dépasser Abdul-Jabbar en matière de scoring en carrière. Il doit encore franchir l’obstacle Karl Malone, mais il évolue à un tel rythme qu’il pourrait bien laisser les deux légendes derrière lui d’ici à la fin de la campagne 2022-23. Ce sera alors sa 20ᵉ saison… autant dire qu’il va encore moins se concentrer sur la défense, qui est pourtant une passoire du côté de LA. Les Pourpres et Ors galérant sévèrement (22-23, 8ᵉ à l’Ouest), ce n’est pas des plus rassurants.

Publicité

Skip Bayless critique LeBron James comme à son habitude, mais le fait que le Chosen One défende beaucoup moins que par le passé est indiscutable. Au joueur de montrer qu’il peut hausser son niveau dans sa moitié de terrain dans les moments cruciaux ! Surtout s’il va en playoffs.

Déclarations LeBron James Los Angeles Lakers NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA