NBA – L’étrange raison pour laquelle les Rockets veulent Russell Westbrook

La superstar NBA des Los Angeles Lakers, Russell Westbrook, agacée par la récente critique reçue de la part d'un ancien champion, qui l'accuse de privilégier ses triple-doubles aux victoires
NBA (DR)

Tandis que le futur de Russell Westbrook chez les Lakers demeure flou, un insider réputé a révélé l’intérêt des Rockets sur le dossier. Alors pourquoi les Texans, seule équipée intéressée dans toute la ligue, voudrait récupérer Brodie ? Explications.

Publicité

Si Russell Westbrook s’est refait une santé face à la piètre équipe du Magic la nuit dernière (18 points, 11 rebonds, 7 passes), la situation du meneur reste précaire à Los Angeles. Pas franchement à son aise dans un rôle souvent off-ball au profit de LeBron James, en manque de confiance et capable de gros ratés près du cercle et à mi-distance, le Brodie ne joue pas comme un joueur qui perçoit 44 millions de dollars.

Voilà plusieurs semaines que le front office des Lakers sonde le marché afin de savoir si une porte de sortie serait envisageable en échange du MVP 2017, mais les bruits étaient jusqu’à présents les mêmes : aucun intérêt, de qui que ce soit, pour Westbrook.

Publicité

Houston entre dans la danse pour Westbrook, avec un plan bien précis

Tout ça, c’était jusqu’à que Marc Stein du New York Post nous apprenne dans la nuit de vendredi à samedi que les Rockets, sous conditions, étaient prêts à récupérer l’immense contrat de Russ. Comment ? Pourquoi ? Dans quel but ? Le journaliste a développé son propos, et une chose est claire : si Houston chope Westbrook via trade, ce n’est pas pour le garder :



Comme beaucoup d’insiders autour de la ligue, j’avais l’impression depuis le début de saison que les Rockets auraient, comme le reste de la ligue, zéro intérêt à récupérer Russell Westbrook après l’avoir tradé en échange de John Wall en décembre 2020. Mais j’ai appris depuis que les Rockets, bien que n’ayant aucune envie que Westbrook joue à nouveau pour eux, seraient ouverts à un nouvel échange entre lui et Wall si les Lakers y mettaient la compensation suffisante au niveau de la Draft.

Publicité

En clair : Houston ouvre la porte à un deal John Wall vs Russell Westbrook, donc les énormes salaires matchent, à condition que les Lakers leur balancent une avalanche de picks, aidant ainsi pour la reconstruction des Texans ou bien d’autres moves sur le marché. Dans cette hypothèse, le Brodie serait probablement coupé dès son arrivée, ou bien gardé au frais jusqu’à la fin de son contrat afin de continuer à développer les jeunes.

Le plus gros atout des Lakers à ce stade est le pick de premier tour de Draft 2027, mais ce dernier mis à part, pas certain que Rob Pelinka ait de quoi faire chavirer les coeurs et les têtes du côté de Houston… En tout cas, si la situation avec Westbrook devait devenir intenable à LA, les Angelinos savent qu’ils ont une éventuelle porte de sortie à creuser du côté de Houston.

Publicité

Les Rockets voient en Russell Westbrook l’occasion d’empiler les picks des Drafts et d’acquérir un éventuel ex All-Star à bouger sur le marché, et ils sont à l’affut. En revanche, si ça devait se faire, pas question de voir Brodie à nouveau enfiler la tunique rouge et noire…

En direct : toute l'actu NBA