UFC – Francis Ngannou choqué : « Ces gars-là sont des fous ! »

Les photos du physique de Francis Ngannou avant l'UFC 270
@francisngannouufc

Du haut de ses 20 combats professionnels sur le circuit MMA, Francis Ngannou a vu défiler bon nombre de redoutables adversaires face à lui. C’est cependant un autre groupe de « guerriers » qu’il a récemment qualifié… de dingues !

Publicité

Cela fait maintenant plus de six ans qu’il côtoie l’élite de sa discipline, et qu’il en affronte les plus grands représentants. Arrivé à l’UFC en décembre 2015, Francis Ngannou y a croisé la route de nombreuses pointures de la catégorie poids lourds. Alistair Overeem, Stipe Miocic, Derrick Lewis, Curtis Blaydes, Jairzinho Rozenstruik… Tous ont tôt ou tard subi sa puissance dans l’octogone.

Dernièrement, c’est le Français Ciryl Gane qu’il a ajouté à son tableau de chasse, grâce à une victoire sur décision obtenue après cinq rounds de gros efforts. Ce, alors qu’il affrontait le Bon Gamin avec une grave blessure au genou ! De quoi témoigner de son esprit de compétition inébranlable et de son tempérament intrépide, que certains qualifieront même de « fou ».

Publicité

Francis Ngannou bluffé par Jackass

En matière de résistance à la douleur, Ngannou a cependant pu recevoir de précieux conseils de la part d’experts, quelques semaines avant le début du combat. Invité star du dernier film de Jackass, le Predator a dû envoyer une droite dans les testicules de l’un des membres du groupe. Une scène sur laquelle il est récemment revenu, sidéré !

Ils l’ont piégé. Je pense que ces gars-là sont des fous !



En effet, la santé mentale du dénommé Ehren McGhehey peut sérieusement être remise en cause, au vu des images chocs de la scène. D’après Francis, le « cascadeur » ne l’aurait cependant pas accueilli sur le plateau de tournage avec un grand sourire aux lèvres !

Il était surpris. À vrai dire, ça se voyait sur son visage. Il était là, « M*RDE… ». Mais tout était déjà préparé, donc il ne pouvait plus refuser à ce moment-là.

Publicité

Plusieurs mois après la séquence, le champion camerounais ne parvient toujours pas à réaliser le supplice qu’a dû endurer sa cible.

Ça devait être en quelque sorte intimidant. Il savait que j’allais le frapper dans les castagnettes, et il m’a vu taper dans le sac de frappe juste avant. Donc c’était un peu de la torture pour lui.

La torture s’est même révélée encore plus longue que prévue, comme l’a récemment avoué la star de l’UFC. Au final, tout s’est heureusement bien terminé pour McGhehey, malgré ces quelques secondes ultra-douloureuses. Ngannou, lui, a pu parfaire son entrainement de la sorte avant son choc face à Gane, dans lequel il n’a paradoxalement pas tellement eu recours à sa puissance de frappe !

Publicité

Assez fou lui-même pour se frotter aux combattants les plus dangereux de la planète, Francis Ngannou considère les membres de Jackass comme encore plus déjantés. C’est dire l’inconscience des célèbres têtes brulées du grand écran !

Fight Francis Ngannou Multisports UFC

Toute l'actu NBA