NBA – « Les Lakers devraient appeler ces 3 équipes pour leur trader LeBron »

NBA LeBron James aux Lakers
Rawel Visual

LeBron James pourrait quitter les Lakers dans un an, mais certains observateurs parlent déjà d’un départ dès cet été. L’un d’entre eux a notamment cité trois franchises qui pourraient être contactées par les Pourpres et Ors, dans les semaines à venir !

Publicité

Avec l’échec que fut la campagne 2021-22 des Lakers (33-49, 11e à l’Ouest), l’avenir de LeBron James dans la Cité des Anges est devenu particulièrement flou. L’ailier a carburé à 30 points , 8 rebonds et 6 passes de moyenne cette année, mais la performance collective fut tout simplement désastreuse et l’intersaison s’annonce chargée. Rares sont ceux à voir les Californiens se relever dès 2022-23, et ce sera donc une occasion en moins pour le King d’aller glaner une dernière bague avant la retraite.

Résultat, les rumeurs autour d’un départ dans un an circulent depuis un moment, et certains pensent même qu’il pourrait faire ses valises dans quelques semaines à peine. Stephen A. Smith n’exclut en tout cas pas cette hypothèse, comme il l’a expliqué sur le plateau d’ESPN. D’après lui, Los Angeles devrait prendre les choses en main et contacter la concurrence pour négocier un échange. Il estime que trois options seraient notamment viables :

Publicité

Le Heat, le Jazz ou les Cavs comme point de chute pour LeBron ?



Si je suis les Lakers, j’appelle Cleveland, car ils ont de jeunes talents et il vient d’Akron. J’appelle Miami parce qu’ils ont quelques bons joueurs – vous parlez de Bam Adebayo, Tyler Herro, ils ont aussi quelques jeunes talents. Et, j’appelle aussi Utah. Échangez-le contre Donovan Mitchell. N’oubliez pas, LeBron n’a plus de clause anti-transfert. Il ne voudra peut-être pas, mais ce n’est plus de son ressort.

Publicité

Les deux premières destinations sont déjà revenues à plusieurs reprises dans la discussion, dans la mesure où le Chosen One quitterait les Pourpres et Ors. Il s’agit après tout des seules autres franchises pour lesquelles il a joué par le passé, la connexion est donc évidente. Pas sûr cependant que l’intérêt soit là pour leurs dirigeants respectifs : Cleveland veut aller de l’avant avec une base jeune, tandis que les Floridiens ont des finances bouchées. Se séparer de leurs pépites est également hors de question.

Enfin, la piste du Jazz est intéressante, d’autant que Dwyane Wade, grand pote de LBJ, est désormais membre des Mormons. La franchise est sur le point d’exploser après un nouvel échec en playoffs, et un départ de Spida n’est à exclure, tout comme Rudy Gobert. Est-ce que LA sera prêt à tenter le coup ? Là encore, difficile d’y croire, même si le n°6 ne pourrait effectivement plus contester un quelconque deal négocié par Rob Pelinka & co. Ces derniers devraient cependant plutôt essayer de rebâtir l’effectif autour de lui, cet été.

Publicité

Stephen A. Smith recommande donc au Heat, à Utah et à Cleveland de rester alerte quand à une prise de contact des Lakers, mais on doute que le journaliste se voit confirmé dans ses propos. À priori, LeBron james sera bien un Laker en 2022-23.

En direct : toute l'actu NBA