NBA – La punchline violente de Charles Barkley sur Ja Morant !

NBA Barkley minimise la blessure de Morant
TNT (DR) / NBA (DR)

La faute de Jordan Poole sur Ja Morant était-elle vraiment aussi violente que le joueur des Grizzlies veut nous le faire croire ? La question divise en tout cas au sein de la ligue. Fidèle à lui même, Charles Barkley s’est lui montré particulièrement cash sur le sujet, récemment.

Publicité

Si la série entre Memphis et les Warriors est aussi intense, ce n’est pas seulement grâce au niveau de jeu pratiqué sur les parquets par les deux formations. C’est également lié aux diverses polémiques qui traversent ce second tour des playoffs, avec plusieurs grosses fautes qui sont venues prendre le pas sur le reste. Il y a d’abord eu l’attentat de Dillon Brooks sur Gary Payton II, résultant en la suspension du premier pour un match et une absence de plusieurs semaines pour le second.

Et puis, le Game 3 a eu le droit à un repeat de tout ça, Ja Morant quittant la salle amochée après un gros contact signé Jordan Poole. Cette fois-ci cependant, la ligue ne va pas sanctionner le joueur de la Baie, au grand désarroi des Ours. Du côté de ses coéquipiers, on avait en tout cas fait le forcing pour convaincre que la faute n’était pas intentionnelle, à commencer par Stephen Curry et Klay Thompson. Charles Barkley a tenu un discours similaire, expliquant qu’il ne voyait pas en quoi toutes ces actions litigieuses étaient aussi choquantes :

Publicité

Barkley minimise la faute sur Ja Morant



Je suis d’accord que c’était une faute flagrante de Dillon Brooks, mais l’idée qu’il ait essayé de blesser ce gamin, je ne vais pas vivre avec ça. Pareil pour la faute sur Morant. Donne-moi une pause, mec. A chaque coup de sifflet, quand je regarde un match de basket, à chaque match c’est « voyons si c’est une flagrante, flagrante 1, flagrante 2″… J’ai été embrassé plus durement que ça.

Publicité

Comme à son habitude, le Chuckster n’a pas fait dans la dentelle, affirmant que le contact subi par la star du Tennessee était loin d’être aussi violent qu’on veut bien nous le faire croire. Bien évidemment, certains pourraient avancer que le Hall of Famer a une vision assez biaisée de la chose, puisque les arbitres sifflaient les fautes de manière très différente dans les années 80 et 90. Des actions comme celle entre Poole et Morant était ainsi monnaie courant, à l’époque.

Néanmoins, cela ne change rien aux faits et à leurs conséquences, puisque le bondissant guard pourrait manquer le Game 4. Si les Grizzlies ont montré en saison régulière qu’ils savaient dominer en son absence (18-2 pendant sa convalescence), on parle là des playoffs. D’autant plus qu’en face, Golden State est parfaitement rodé et sait comme gérer ses moments chauds. Sans leur meilleur joueur, les hommes de Taylor Jenkins auront donc fort à faire face aux Californiens.

Publicité

Charles Barkley minimise clairement la blessure de Ja Morant, n’hésitant pas à humilier un peu le joueur par la même occasion. Il n’empêche que celle-ci pour s’avérer très préjudiciable à son équipe, qui se retrouverait dos au mur en cas de revers.

En direct : toute l'actu NBA