NBA – Gobert humilié : « Rudy, tu dois te réveiller et la fermer ! »

La superstar NBA française du Utah Jazz, Rudy Gobert, fait l'objet d'une statistique peu flatteuse en lien avec la défaite de son équipe face aux Los Angeles Lakers
NBA (DR)

Une fois n’est pas coutume, Rudy Gobert a violemment répondu aux critiques à son encontre, en particulier celles venant de Shaquille O’Neal. Sauf que suite à ses propres propos, The Stifle Tower subit un énorme retour de flammes… Un célèbre analyste lui a carrément conseillé de la boucler !

Publicité

La frustration est grande pour Rudy Gobert, malgré une grosse campagne régulière sur le plan statistique (15 points, 14.7 rebonds et 2 contres de moyenne). Cela ne lui a cependant pas permis d’obtenir son quatrième trophée de Défenseur de l’Année, et il a vécu une nouvelle déception collective en sortant dès le premier tour des playoffs, face aux Mavs. Depuis, il doit faire avec un certain nombre de critiques, et il a tout simplement dégoupillé après celles du Shaq.

C’est évident, le Français en a marre qu’on dise de lui qu’il soit facile à battre, et il a donc affirmé pouvoir éteindre le Big Diesel en 1-vs-1. Le problème, c’est que ceux qui le croient sont bien rares et il s’est fait salement humilier par les fans suite à sa sortie sur les réseaux sociaux. Le constat n’est pas bien mieux du côté des observateurs, Skip Bayless l’ayant notamment massacré sur l’émission Undisputed. Le discours tenu par l’analyste est pour le moins radical :

Publicité

Skip Bayless s’en prend violemment à Rudy Gobert



Rudy, tu dois te réveiller, commencer à être sage, la fermer et laisser tomber. Tu n’es rien d’autre qu’un défenseur de finesse. Tu es un faux dur. Je vois trop de petits joueurs foncer vers le panier et marquer contre toi, ils te dunkent même dessus. Je ne sais pas à quoi tu penses. On dirait que tu dois défendre ton honneur sur les médias sociaux.

Publicité

Rudy, tu viens de t’en prendre aux pires des sujets possibles, tu fais complètement fausse route. Shaq était la force offensive la plus dominante de l’histoire de cette ligue. Il était grand et fort, mais c’était aussi un ours dansant sur le terrain. Il était athlétique quand il était ne serait-ce qu’un peu en forme, impossible à arbitrer puisque personne ne savait s’il provoquait une faute ou s’il était juste trop fort.

Décidément, The Stifle Tower n’a le droit à aucun répit, Bayless allant même jusqu’à l’accuser d’être soft sur les parquets parce que des joueurs plus petits parviennent à scorer contre lui. À sa décharge, le n°27 était bien seul en défense cette saison, comme on a pu le constater lorsqu’il était absent puisque les Mormons étaient alors dramatique dans leur moitié de terrain. Pour ce qui est de la force du Big Aristote, difficile de contredire le journaliste mais de façon plus générale, impossible de savoir qui gagnerait dans ce duel inter-générationnel.

Publicité

Peu de personnes croient au fait que Rudy Gobert puisse dominer le Shaq en 1-vs-1, et Skip Bayless n’a pas caché qu’il faisait partie des sceptiques. Le pivot risque d’entendre parler de cette histoire pendant encore un long moment…

Déclarations Les Français (NBA) NBA 24/24 Rudy Gobert

En direct : toute l'actu NBA