NBA – Draymond Green réagit à son action polémique pendant Warriors-Grizzlies

NBA Green réagit à son action pendant la défaite des Warriors
NBA (DR) / @anthonyslater

Présent lors de la déroute de Golden State contre Memphis, Draymond Green n’a pas brillé sur les parquets. Pour ne rien arranger, son attitude pendant un temps mort lui a valu les foudres des fans de la franchise… Il a donc dû s’expliquer en conférence de presse.

Publicité

Les Warriors avaient l’opportunité de clore la série, mais à la place, ils se sont faits littéralement écraser par les Grizzlies (134-95, résumé ici). Une véritable humiliation pour les Californiens, et les locaux n’ont pas hésité à les enfoncer un peu plus pendant les arrêts de jeux, se moquant notamment ouvertement des propos d’avant-match de Stephen Curry. Or, à la surprise générale, certains membres des Dubs se sont laissés entraîner par les chants du public, à commencer par Draymond Green :

Publicité

Draymond danse pendant que Memphis célèbre la fessée des Warriors

Pas franchement à son avantage sur la rencontre avec un horrible différentiel de -32 quand il était sur le terrain (22 minutes de jeu), le Dancing Bear a pourtant pris du bon temps pendant que les siens se faisaient pilonner. Le problème, c’est qu’on ne peut pas dire que les supporters de la Baie aient particulièrement apprécié l’attitude du triple champion, et ils ne se sont pas privés de le lui faire savoir dans les commentaires :



Arrête ça, Draymond Green. Tu n’as pas répondu présent aujourd’hui, tu sauras le faire pour le prochain match ?

Publicité

En effet, danser sur des paroles expliquant que sa propre équipe allait se faire démolir peut paraître assez discutable, en termes de comportement. Sans surprise, le DPOY 2017 a été interrogé par les médias sur le sujet en conférence de presse, voulant entendre sa version des faits. Ce dernier n’a pas hésité à expliquer qu’il avait apprécié l’ambiance dans la salle, souhaitant y participer malgré la contre-performance de Golden State :

S’ils se mettaient à chanter, on n’allait pas les laisser le faire seuls. On allait faire ça ensemble. Une chose que je ne respecte pas, ce sont les gens qui n’engagent la foule que lorsqu’ils gagnent. J’appelle ces gens des « frontrunners ». J’ai apprécié la foule ce soir. Quand on se fait botter le c*l, il faut savoir l’assumer.

Publicité

Draymond Green semble avoir passé du bon temps pendant le Game 5, bien que les Warriors aient subi une raclée. Pas sûr que ce soit le cas de beaucoup de monde chez les Dubs, qui vont devoir se ressaisir au prochain match.

En direct : toute l'actu NBA