NBA – LeBron recruté par un autre joueur : « Il doit venir ici pour ça »

La superstar NBA des Los Angeles Lakers, LeBron James, aurait déjà vu son successeur aux Lakers débarquer dans la ligue
Rawel Visual

Alors qu’il ne connaît pas vraiment le succès collectif chez les Lakers, LeBron James pourrait être tenté de partir dans un avenir proche, en fonction des résultats à venir. Si c’est le cas, un joueur se propose déjà de l’accueillir au sein de son équipe, avec un argument financier assez intéressant. Cependant, on doute qu’il soit sensible à un tel discours.

Publicité

En belle forme avec les Lakers l’an dernier, LeBron James n’a pas suffi pour son équipe. Malgré ses prouesses, avec plus de 30 points de moyenne à 37 ans, le King a dû se retrouver en vacances à la fin de saison régulière, sans playoffs, ni même de play-in pour tenter de sauver quelque chose. Un fiasco total chez les Angelinos, qui se résume à la venue de Russell Westbrook, incapable d’apporter une plue-value à ce roster.

Le titre ? Les Angelinos y croient. Selon eux, les joueurs actuels sont capables de renverser la tendance, du moins si les blessures ne viennent pas encore gâcher la fête. Autant dire que les supporters ne sont pas vraiment d’accord, mais c’est un fait : l’équipe ne devrait pas connaître de grands changements. La possibilité de rater le titre est donc réelle, ce qui soulève des questions sur l’avenir de LeBron.

Publicité

LeBron James sur le départ des Lakers ?

Le King veut le titre, mais il a aussi un grand souhait d’ici la fin de sa carrière, avec son fils Bronny. Certaines équipes pourraient en profiter pour tenter de l’attirer, mais Patrick Beverley a un autre plan. Après s’être attaqué à Chris Paul de manière virulente, il a demandé au King de le rejoindre chez les Timberwolves dans un futur proche. L’avantage de jouer à Minnesota plutôt qu’à Los Angeles ? Les taxes.



Sur ESPN, Beverley dévoile son pitch pour LeBron :

Peut-être qu’il peut venir à Minnesota, qui sait ? Écoutez, il y a de très bonnes personnes là-bas. Vraiment de très belles personnes. Même durant les hivers, on peut voir la neige, les arbres changent de couleur. Mais surtout, les taxes sont beaucoup, beaucoup plus faibles qu’à Los Angeles.

Publicité

Petit point nature pour Beverley, qui veut mettre en valeur la région de Minnesota. Pas sûr que ce soit réussi, même si l’argument de la taxe est crédible et compréhensible. Pour rappel, l’état de Californie prélève 13.3% du salaire pour les employés, ici joueurs NBA, ce qui en fait le pourcentage le plus haut de tout le pays. Quand un LeBron est payé près de 40 millions la saison chez les Lakers, il touche en réalité beaucoup moins après le passage des taxes.

Est-ce que cela joue un rôle ? Parfois, on peut se poser la question. Il y a quelques années, LaMarcus Aldridge aurait pu venir chez les Lakers après plusieurs rendez-vous, mais il a choisi à l’arrivée San Antonio. Jouer sous les ordres de Gregg Popovich ? Oui, mais le Texas a un grand avantage : aucune taxe à payer. Pour Minnesota, ce pourcentage descend en dessous des 10%, ce qui pourrait permettre au King de gagner plus d’argent. Mais est-il vraiment intéressé ? On peut en douter.

Publicité

LeBron James chez les Wolves ? Patrick Beverley tente sa chance, même s’il sait que ça n’arrivera pas, du moins pas sans Bronny dans les parages. Les taxes sont un argument valide, mais les joueurs ne le diront jamais officiellement. Pour l’heure, et que les Lakers se rassurent, le natif d’Akron ne souhaite pas partir.

Déclarations LeBron James NBA 24/24 Patrick Beverley

En direct : toute l'actu NBA