NBA – Récompensé, Victor Wembanyama au firmament !

Le jeune intérieur de LDLC Asvel, Victor Wembanyama, a claqué un gros poste sur deux joueurs lors de la rencontre d'Euroleague face à Vitoria
Fraile / Parlons Basket

Acteur de la grosse fin de saison de l’ASVEL en Betclic ELITE, Victor Wembanyama a néanmoins manqué les trois dernières rencontres de son équipe pour des raisons nébuleuses. Il a cependant pu retrouver le sourire ce mercredi avec une nouvelle consécration !

Publicité

Impressionnant sur ses dernières apparitions, il a mystérieusement disparu de la circulation récemment. Officiellement mis au repos par l’ASVEL, Victor Wembanyama n’a pris part à aucun des trois derniers matchs de son équipe. Serait-il simplement préservé pour les playoffs, ou souffre-t-il d’un quelconque pépin physique ? Sa situation reste en tout cas très floue.

Quoi qu’il en soit, après l’ultime rencontre de phase régulière disputée par les Villeurbannais ce mardi, le jeune intérieur français a de quoi se montrer satisfait par sa saison. Arrivé dans la région lyonnaise avec l’ambition de franchir un nouveau palier, il y est clairement parvenu, notamment en EuroLeague. Il a ainsi un peu plus enflammé les scouts américains… mais pas que.

Publicité

Victor Wembanyama signe un retentissant doublé

Pour sa première saison complète chez les pros avec Nanterre, Wembanyama avait déjà sidéré le public français l’an dernier, et obtenu le titre de meilleur espoir de Betclic ELITE. Sa campagne aboutie avec l’ASVEL n’a fait que justifier cette étiquette, et lui a permis d’être encore une fois nommé pour la distinction. Et malgré la belle concurrence à laquelle il était confronté, c’est encore lui qui a raflé le trophée !



Publicité

Avec ses moyennes de 9.4 points, 5.1 rebonds et 1.8 contre en 18.5 minutes par match, Wembanyama a donc su convaincre le jury pour la deuxième année consécutive. Malgré l’incompréhension de certains observateurs, qui lui auraient préféré Nadir Hifi du Portel ou Juhann Begarin de Paris, il confirme ainsi son statut de plus grosse pépite du basket tricolore.

Grâce à ce nouveau plébiscite, Wembz a par ailleurs imité Antoine Rigaudeau, Alain Digbeu, Pape-Philippe Amagou, Nicolas Batum, Evan Fournier et Frank Ntilikina, seuls auteurs d’un doublé du genre dans l’histoire du championnat français. La suite logique voudrait qu’il rejoigne d’ici 2023 les trois derniers cités en NBA, où les fans américains l’attendent déjà à bras ouverts !

Publicité

Avec seulement 16 matchs à son actif, Victor Wembanyama a donc été sacré pour la deuxième fois consécutive meilleur jeune de Betclic ELITE. Une nouvelle preuve, s’il en fallait une, que le prodige français n’est pas à prendre à la légère !

En direct : toute l'actu NBA