NBA – La nouvelle pépite française fait un gros choix, Nico Batum réagit cash !

NBA Rayan Rupert prend une grosse décision
NBA (DR) / FIBA (Youtube)

Alors que tout le monde le voit être drafté en 2023, le jeune Rayan Rupert a pris une très grosse décision sur son avenir à court terme. Un choix visiblement validé par Nicolas Batum, et qui pourrait impacter son arrivée dans la grande ligue.

Publicité

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’avenir du basket français semble radieux. À court terme, plusieurs pépites tricolores devraient ainsi faire le saut outre-Atlantique, avec même l’opportunité d’être sélectionné via la draft. Ousmane Dieng par exemple voit sa cote monter depuis quelque temps et pourrait carrément finir dans le Top 15 de l’édition 2022. Et puis, il y a bien sûr la classe 2023 que tout le monde suit de près, avec le phénomène Victor Wembanyama projeté en first pick.

Outre le V qui a encore cartonné cette saison du côté de l’ASVEL, un autre jeune joueur commence à pointer le bout de son nez auprès des scouts : Rayan Rupert, dont la soeur Iliana vient d’être sacrée championne de France de la balle orange. Formé à l’INSEP, le wingman ne va cependant pas rester sur ses terres natales, comme l’a récemment révélé Adrian Wojnarowski. Cap sur l’Océanie pour l’athlète de 18 ans, une annonce à laquelle a notamment réagi Nicolas Batum :

Publicité

Rayan Rupert va jouer en Nouvelle-Zélande



Adrian Wojnarowski : D’après des sources d’ESPN, le Français Rayan Rupert – l’un des jeunes ailiers les plus prometteurs au monde et un joueur prévu pour être choisi au premier tour de la draft NBA en 2023 – va signer un accord pour rejoindre les New Zealand Breakers à partir de la saison prochaine.

Nicolas Batum : C’est le prochain ! 🇫🇷

Publicité

Au lieu de continuer son parcours dans l’Hexagone, le jeune homme va donc traverser la moitié de la planète afin de se développer, un choix qu’avaient également fait Dieng mais aussi Hugo Besson, qui va être mis à l’essai par une franchise de l’Est. On peut espérer que sa cote ne fasse que grimper une fois qu’il sera sur les parquets néo-zélandais, afin de garantir sa place au premier tour. Il faut dire qu’il a de quoi intriguer, avec notamment de grosses qualités athlétiques à faire valoir :

Publicité

Cap vers l’étranger donc pour Rayan Rupert, qui veut maximiser ses chances à la draft par la même occasion. Un choix qui ne perturbe pas davantage Nicolas Batum, étant donné la récente réussite des joueurs français qui ont fait de même.

En direct : toute l'actu NBA