NBA – Michael Jordan humilié : « C’est le pire de l’histoire »

La légende NBA des Chicago Bulls, Michael Jordan, s'est retrouvé au cœur d'un processus de licenciement révoltant
ESPN (DR)

Michael Jordan dispose d’une horde impressionnante de fans qui lui sont dévoués, mais il leur arrive de rester lucides quant à ses défauts. Un célèbre analyste a ainsi choqué tout le monde récemment, déclarant que His Airness est le pire all-time dans un domaine ! Et il a des arguments à faire valoir…

Publicité

Si Skip Bayless est le plus grand hater qui soit de LeBron James, qu’il critique à la moindre occasion, il est également un admirateur tout aussi fervent de Michael Jordan. Depuis des années, le journaliste clame régulièrement que l’ancien joueur des Bulls est le meilleur joueur de l’histoire, démontrant dès qu’il peut son amour pour le n°23. Il n’hésite notamment pas à s’afficher avec des chaussures Air Jordan, marque du sextuple champion sur Twitter :

Publicité

Autrement dit, il est extrêmement rare que l’analyste de Fox Sports ait quelque chose de péjoratif à dire sur la légende de la balle orange, du moins en ce qui concerne sa carrière de joueur. Car pour ce qui est de son travail en tant que dirigeant, c’est une tout autre histoire selon Bayless. Lors de la dernière émission de son podcast, ce dernier a en effet cloué His Airness au pilori pour ses accomplissements en tant que GM aux Wizards, puis comme proprio de Charlotte. Les mots sont forts :



Skip Bayless détruit Jordan pour sa gestion des Hornets

Michael Jordan a clairement prouvé avec le temps qu’il était le pire propriétaire et exploitant d’une franchise NBA, le pire directeur général et le pire constructeur d’équipe de tous les temps, alors je suppose que nous allons devoir appeler ce Jordan le WOAT, le pire de tous les temps parce qu’il l’est, il l’a prouvé à maintes reprises ces dernières années.

Publicité

Difficile de faire plus fracassant, mais les faits sont là : au fil du temps, MJ a enchaîné pas mal de (très) mauvais choix dans les coulisses de la ligue. On retient notamment ses errements à la draft, en particulier celle de Kwame Brown comme first pick en 2001, à Washington. Mais c’est peut-être encore pire chez les Hornets, puisqu’il a répété les boulettes encore et encore entre 2011 et 2015, notamment. Clairement, il n’a pas toujours eu le nez fin…

Michael a préféré choisir Kemba Walker à la draft plutôt que Klay Thompson ou Kawhi Leonard. Il a aussi préféré Michael Kidd-Gilchrist à Bradley Beal et Damian Lillard, ou encore Cody Zeller plutôt que Giannis Antetokounmpo. Noah Vonleh plutôt que Zach LaVine. Frank Kaminsky au lieu de Devin Booker. La liste est beaucoup trop longue.

Publicité

Aussi génial qu’il fut en tant que joueur, Michael Jordan n’a pas autant brillé en tant que dirigeant de franchise. La bonne nouvelle, c’est que le vent semble tourner avec notamment la draft de LaMelo Ball en 2020, en passe de devenir la nouvelle superstar de la Caroline du Nord.

Charlotte Hornets Déclarations Michael Jordan NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA