NBA – Une superstar lâche une décla fracassante sur son avenir !

Les stars NBA Donovan Mitchell, Bradley Beal et James Harden à l'occasion du All-Star Game 2021
Washington Wizards (DR)

Quelques gros noms vont être au coeur des rumeurs dans les semaines à venir, mais certains d’entre eux préfèrent mettre fin aux discussions d’entrée de jeu. Une superstar à l’Est s’est notamment montrée cash sur la suite de son parcours. La concurrence est prévenue !

Publicité

2021-22 fut une saison assez décevante pour Bradley Beal, à tous les égards. Gêné par les blessures, il n’a disputé que 40 rencontres tandis que les Wizards ont terminé loin des playoffs (35-47, 12e de la conférence Est). Sans surprise, face à ce manque de résultats collectifs, les rumeurs de transfert à son sujet n’ont pas tardé à resurgir. L’arrière scoreur est extrêmement convoité, et les dernières infos suggèrent qu’il pourrait rejoindre un concurrent pour former un terrifiant Big Three.

Oui mais voilà, si les observateurs pensent que ses chances de départ sont très élevées, le joueur lui-même ne l’entend pas du tout de cette oreille. Bien au contraire, il compte demeurer encore un moment à D.C., et avait déjà tenté de mettre fin aux discussions il y a quelque temps. Sans succès visiblement, et il a donc décidé d’en rajouter une couche lors d’une interview avec Bleacher Report. Difficile de faire plus tranché comme avis de la part du n°3, qui met là un stop à tout le monde :

Publicité

Bradley Beal décidé à rester aux Wizards

Je sais sur quoi ma décision sera basée, et ce sera là où je sens que je peux gagner. Ce sera ma décision. Je sens que je peux gagner à D.C., c’est ce que je vais faire, et je veux que les gens respectent ça. Vous pouvez le faire ou non, mais je vais travailler comme un fou, je vais me battre et je veux rendre cette équipe meilleure. Si c’est ailleurs, ce sera exactement le même engagement… mais je veux rester ici.



Drafté en 2012 par les Sorciers en sortie de la fac de Florida, le guard n’a connu que l’écurie de la capitale comme maison et se sent donc parfaitement à l’aise sur place. Il peut d’ailleurs garder espoir, car si Washington a fini loin du compte en saison régulière, son escouade a longtemps été dans le Top 5 avant de craquer autour de janvier. Avec un peu plus de consistance et l’intégration complète de Kristaps Porzingis, il y a dès lors de quoi viser plus haut.

Publicité

C’est tout ce que demande le triple All-Star, déjà auteur de deux saisons à plus de 30 points de moyenne et éligible à une extension de plus de 240 millions sur cinq ans. En plus de ça, il ne cache pas que tout comme lui, ses proches se sont très bien acclimatés à l’environnement de D.C. Il prend donc bien évidemment leur avis en compte, afin de créer la meilleure situation possible sur le plan sportif comme personnel :

Pour l’essentiel, je vais faire ce qui est le mieux pour moi et je ne peux pas me préoccuper de ce que disent les autres, même si cela peut sembler aussi « simplifié » que les gens le projettent. Évidemment, je pense à ma famille. Que veulent-ils faire ? Où veulent-ils vivre ? Qu’est-ce qui leur convient ? Et évidemment, il y a l’équipe à prendre en compte. Mais j’ai de la chance d’être ici. Encore une fois, je n’ai pas peur de ça. Je l’assume pleinement et je dois faire ce qui est le mieux pour moi.

Publicité

Bradley Beal persiste et signe, il veut rester membre des Wizards pendant encore un moment. À l’instar de Damian Lillard à Portland, il démontre une loyauté sans faille à sa franchise, bien que celle-ci n’avance pas beaucoup sur le plan collectif pour le moment.

En direct : toute l'actu NBA