NBA – Draymond humilié : « Demande à ton père qui j’étais »

La star NBA des Golden State Warriors, Draymond Green, a livré une grosse prédiction concernant un rookie de la ligue, l'annonçant d'ores et déjà All-Star et MIP l'an prochain
NBA (DR)

Draymond Green s’attire de plus en plus d’ennemis avec ses propos provocateurs, et une star des années 80 en a particulièrement marre de l’entendre parler. Résultat, il a littéralement dézingué l’intérieur de Golden State en amont du Game 4, lui rappelant selon lui le rapport de supériorité entre les deux hommes !

Publicité

Si Draymond Green était simplement décevant sur les parquets, comme l’a une nouvelle fois été lors du game 4 malgré la victoire des Warriors (107-97, résumé ici), ce pourrait être encore acceptable. Le problème, c’est que le triple champion de la Baie fait jaser presque quotidiennement les observateurs de la balle orange, usant de déclarations aussi fracassantes que malvenues aux yeux des anciens joueurs notamment. Du coup, le discours à son sujet en devient d’autant plus virulent…

La meilleure preuve de cette évolution fut la sortie cash de Cedric Maxwell il y a quelques jours, l’ex-ailier des Celtics affirmant que le DPOY 2017 aurait été massacré à son époque, dans les années 80. Sans surprise, le big man des Dubs a eu vent de ces propos et il y a réagi de manière tout aussi cinglante, récemment. Les mots employés par le Californien sont extrêmement forts, puisqu’il adresse un tacle gigantesque à presque toute une génération !

Publicité

Ce qui me gêne sur les années 1980 ou 1990, c’est que certains des gars qui trash-talkaient n’étaient pas impliqués dans ces bagarres, ne donnaient pas de coups. Ils font comme si tout le monde se baladait sur le terrain en frappant tout le monde. Donc ça me tue quand un gars, juste parce qu’il a joué dans les années 80 ou 90, explique que j’aurais été mis KO si j’avais joué à son époque. En plus, les amendes étaient de deux dollars. Si je mets un joueur KO, je prends sûrement un million de dollars d’amende.



Autant vous dire que les réactions courroucées n’ont pas mis longtemps avant de fuser dans tous les sens, et Maxwell a été le premier à répondre au Dancing Bear. Bien évidemment, celui qui été double champion NBA avec Boston était furieux du discours tenu par Green et a donc décidé de l’humilier en public. Il a en effet remis l’intéressé à sa place sur plateau de NBA TV, rappelant qu’il avait été MVP des Finales en 1980-81, ce que Dray n’est jamais parvenu à faire :

Cedric Maxwell s’emporte sur Draymond Green

Publicité

Draymond doit arrêter de parler comme ça, il se serait fait déboîter dans les années 80. C’est une insulte à tous ceux qui ont joué avec et contre moi à cette époque. La raison pour laquelle il gagne autant de millions chaque saison, c’est parce qu’on est passé par là avant lui, nous et les géants du jeu. Je vais citer un fameux philosophe du nom de Kevin Garnett : « Respecte tes aînés ». Demande à ton père qui je suis, Draymond. Il n’y a eu qu’un certain nombre de MVPs des Finales dans l’histoire, et j’en fais partie.

Publicité

Cedric Maxwell n’a pas du tout apprécié ce qu’il estime être un immense manque de respect de Draymond Green envers les années 80, et il a tenu à le lui faire savoir. Connaissant le Warrior, pas sûr cependant qu’il en ait quelque chose à faire.

Déclarations Draymond Green Golden State Warriors NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA