NBA – Kevin Durant s’en prend salement à ses coéquipiers

La superstar NBA des Brooklyn Nets, Kevin Durant, s'est exprimé cash sur le dossier Kyrie irving
TNT (DR) / NBA (DR)

Kevin Durant est en roue libre sur les réseaux sociaux, où il prend régulièrement le temps de débattre avec les internautes. Ce dimanche, il s’est par exemple exprimé sur ce que certains pensent être son plus gros point faible… Et il a répondu avec un missile envers ses coéquipiers !

Publicité

Les Finales NBA battent leur plein, les Warriors et les Celtics se livrent une bataille ô combien spectaculaire, Stephen Curry est peut-être en train de sortir la plus belle série de sa belle et glorieuse carrière, et pourtant, tous les jours ou presque, les internautes se passionnent pour d’autres franchises, et notamment les Nets. Parce qu’il est très actif sur Twitter, Kevin Durant a cette capacité à attirer l’attention et à faire débattre.

Et ce dimanche, jour sans match, le n°7 de Brooklyn s’est retrouvé au coeur d’un débat qui a fait rage sur son niveau face aux Celtics. Pour certains comme Dragonfly Jonez, célèbre podcasteur aux 215.000 followers, le fait que KD soit la seule superstar à ne pas sortir de grosses statistiques face à la défense de Boston a permis de mettre la lumière sur sa plus grosse faiblesse.

Publicité

Pour Kevin Durant, ses coéquipiers auraient du plus marquer !

Le débat est parti sur des questions de leadership et des qualités naturelles, quand ce n’était pas l’intention première derrière mes critiques. Ce que je voulais dire était simple. KD a du mal à faire payer les équipes qui envoient des prises à deux en faisant des bonnes passes.



Pour cet analyste, qui couvre la NBA depuis des années et en parle dans ses émissions, l’incapacité de Kevin Durant à lire le jeu lorsqu’il est pris à deux a été la raison pour laquelle les Nets n’ont pas réussi à remporter le moindre match face aux Celtics. Une critique qui s’entend après cette série désastreuses, mais que le principal intéressé conteste. Lui a préféré remettre la faute sur les autres.

Publicité

Je pense que c’est à la personne à laquelle je fais la passe de punir les adversaires. Ce n’est pas à moi, qui subis la prise à deux.

D’après Kevin Durant, une fois que le ballon quitte ses mains sur une prise à deux, ce n’est plus sa responsabilité de savoir comment l’action se conclut. Un moyen de dire que ses coéquipiers auraient peut-être du être plus adroits dans la série face aux Celtics, et que lui a fait son maximum. Une attitude qui pourrait ne pas plaire à tout le monde dans le vestiaire des Nets.

Publicité

Kevin Durant doit se rappeler de son passage aux Warriors, ou Stephen Curry et Klay Thompson pouvaient sanctionner automatiquement les prises à deux. À Brooklyn ses coéquipiers sont moins adroits, et un peu moins talentueux, ce qui agace visiblement le n°7.

Brooklyn Nets Kevin Durant NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA