NBA – Le vilain raté de Steph Curry, très mauvais présage pour… les Celtics ?

NBA Stephen Curry et Jayson Tatum
NBA (DR)

Si Golden State ont gagné le Game 5, ce n’est pas grâce à Stephen Curry qui a connu un brutal coup d’arrêt. Sauf qu’il ne s’agit pas forcément d’une très bonne nouvelle pour Jayson Tatum & co… En effet, le Chef a tendance à rebondir de manière violente.

Publicité

Menés 2-1 après trois match, les Warriors sont parvenus à totalement renverser la situation depuis. À présent, ce sont bien eux qui sont en tête après leur victoire dans le Game 5 (104-94), ce qui veut dire qu’ils n’ont plus besoin que d’un petit succès afin de soulever leur quatrième titre de champions en 9 ans. Ce qui va booster le moral des troupes de Steve Kerr, c’est qu’ils sont parvenus à l’emporter alors que Stephen Curry a été à la ramasse tout du long de la partie.

Tournant à 34 points de moyenne contre Boston, la superstar a ainsi complètement déchiré, au point de voir plusieurs séries en cours s’interrompre. Fait rarissime pour lui, le double MVP est carrément resté muet derrière l’arc, ses neuf tentatives à trois points se soldant chacune par un échec. On n’a clairement pas été habitué à ça de sa part… Et pourtant, il pourrait s’agir d’un très mauvais signe pour les Celtics qui vont jouer leur survie jeudi soir.

Publicité

En effet, comme l’a annoncé Draymond Green après le match, Baby Face va vouloir remettre les pendules à l’heure. Et généralement, il joint plutôt les paroles aux actes dans ces circonstances, comme l’a rappelé ESPN il y a quelques heures. En effet, s’il arrive à Curry de se trouer, son rebond dès la prochaine rencontre est quant à lui garanti. Rappelons notamment l’une de ses plus grandes performances en carrière, qui avait eu lieu après avoir signé un 0/10 longue distance auparavant :



Steph Curry prêt à rebondir violemment après le Game 5 ?

Publicité

Depuis 2013, Steph Curry a disputé 9 matchs où il n’a pas réussi à rentrer un shoot à 3 points. Il convertit en moyenne 4.4 tirs primés par match lors du match suivant, y compris un record NBA de 13 shoots à trois points en novembre 2016 contre les Pelicans.

Autrement dit, l’orgueil du Chef le pousse a lâcher une véritable dinguerie dès le match suivant, afin de rétablir l’ordre. Et si son coéquipier Klay Thompson a depuis battu cette marque avec 14 réussites de loin, on est sûr que New Orleans n’oubliera pas ce festival de sitôt.

Cette fois-ci cependant, il ne s’agit pas d’un duel de saison régulière mais bien de Finales, qui plus est juste avant une rencontre qui pourrait clôturer la série. GS est dans la meilleure position possible, avec une balle de match en main et un franchise player qui sera remonté à bloc. Autant dire que la défense des C’s va devoir sortir le bleu de chauffe comme jamais pour repousser ses assauts, Marcus Smart en tête qui galère contre le n°30 depuis la deuxième manche.

Publicité

Attention donc à une potentielle éruption de Stephen Curry dans le Game 6, lui qui en est coutumier après être passé au travers d’un match. Dans ces conditions, l’issue des Finales pourrait bien être connue au bout de ces 48 minutes de jeu !

Boston Celtics Golden State Warriors NBA 24/24 Stats, records Stephen Curry

En direct : toute l'actu NBA