UFC – Excellente nouvelle pour Francis Ngannou !

Francis Ngannou tout sourire
BT Sports (DR)

Certes en froid avec l’UFC et ses dirigeants, Francis Ngannou continue malgré tout d’envisager son avenir au sein de la fédération. La récente sortie de l’un de ses grands supérieurs risque dès lors de lui faire grand plaisir, et pourquoi pas définitivement le convaincre de rester !

Publicité

Encore loin de pouvoir grimper dans l’octogone, ou ne serait-ce que s’entrainer à 100%, il doit malgré tout négocier son futur dès à présent. Francis Ngannou ne pourra sans doute pas combattre avant 2023, et ne sait toujours pas où il aura l’occasion de le faire. En effet, son contrat avec l’UFC, dont les dessous financiers ne le satisfont plus du tout, prendra fin en décembre prochain.

Cela fait donc des mois que le Predator discute avec ses dirigeants, sans parvenir jusqu’ici à trouver un terrain d’entente. Dana White s’est justement exprimé sur cet épineux dossier il y a quelques jours, et a livré un discours plutôt optimiste sur la suite des événements. Il faut dire que le grand patron pourrait prochainement disposer d’un argument de taille pour conserver son champion des poids lourds.

Publicité

L’UFC annonce vouloir poser ses valises en Afrique

Compte tenu du succès des combattants africains à l’UFC, la possibilité de voir un jour l’organisation planifier un événement sur le continent a pris de l’épaisseur ces derniers mois. Ngannou a d’ailleurs lui-même appelé de ses vœux un tel projet il n’y a pas si longtemps. Les paroles tenues par le vice-président de l’UFC David Shaw à l’issue de l’UFC 275 devraient donc lui donner un grand sourire !



En ce qui concerne l’Afrique, oui, ça fait partie des destinations (auxquelles on réfléchit). La NFL aussi a déclaré qu’elle commençait à préparer le terrain pour s’y rendre. De notre côté, il y a plusieurs destinations sur lesquelles et avec lesquelles on travaille. On discute pour avoir une meilleure idée de ce qu’il faudra pour mettre en place un événement là-bas. Mais ça n’arrivera pas avant fin 2023, je pense.

Publicité

D’un point de vue logistique, difficile en effet de boucler une telle entreprise en l’espace de quelques mois seulement. L’UFC affirme néanmoins travailler sur cette piste, qui fait de plus en plus sens d’un point de vue business. En effet, les règnes en tant que champions de Ngannou, Kamaru Usman et Israel Adesanya ont fortement contribué à l’essor de la fédération en Afrique.

Dans le même temps, Dana White et ses adjoints enchainent les exports à succès à l’international. Outre les traditionnels events à Abu Dhabi, ceux récemment organisés à Londres et à Singapour ont attiré les foules, et généré de grosses recettes. La logique voudrait donc que le public africain ait lui aussi droit à cet honneur, et ce, peut-être dès l’an prochain !

Publicité

Attaché à l’organisation d’un gros événement MMA en Afrique, Francis Ngannou pourrait donc voir l’UFC bientôt rendre son rêve réalité. Il ne serait alors pas étonnant qu’il souhaite poursuivre sa carrière dans la ligue, histoire de pouvoir y combattre sur son continent !

Fight Francis Ngannou Multisports UFC

En direct : toute l'actu NBA