NBA – Michael Jordan prêt à taper une masterclass la semaine prochaine ?

La légende NBA des Chicago Bulls, Michael Jordan, lors d'une conférence de presse tenue en marge du NBA Paris Game 2020
ESPN (DR)

Charlotte risque d’être très actif lorsque la draft débutera, avec plusieurs choix à utiliser. Mais pas forcément de la manière dont on le pense… En effet, la franchise de Michael Jordan pourrait bien en profiter pour recruter un joueur de très gros calibre.

Publicité

Avec 43 victoires pour 39 défaites cette saison, les Hornets ont été intéressants mais sans non plus être brillants. Ils n’ont d’ailleurs fini que 10e à l’Est, avant d’échouer au Play-In contre les Hawks. Cependant, les ambitions sont un peu plus élevées que ça en Caroline du Nord, ce qui a d’ailleurs mené au licenciement du coach James Borrego. Le message est clair : l’équipe doit faire mieux l’an prochain et il s’agit de s’en donner les moyens.

Or, une façon de faire serait via la draft, d’autant que le proprio Michael Jordan et le GM Mutch Kupchak auront pas mal d’assets à exploiter en juillet. Ils détiennent notamment deux choix dans le Top 15 (13 et 15), ce qui peut leur permettre de grossir leurs rangs avec des athlètes prometteurs. Sauf que d’après Jonathan Givony d’ESPN, c’est une autre tactique qui devrait être privilégiée. L’idée serait ainsi de se séparer des deux picks, ce qui serait même pressenti par la concurrence :

Publicité

Les Hornets pourraient trader leurs picks du premier tour

Les équipes rivales ne s’attendent pas à ce que les Hornets conservent leurs deux choix de milieu de premier tour – l’ajout de deux rookies qui ont besoin de minutes et de patience n’est peut-être pas la proposition la plus attrayante pour une équipe qui vient de licencier son entraîneur après avoir échoué à passer le match de Play-In.



Certaines mauvaises langues diront que si MJ ne veut pas sélectionner de joueurs cette année, ce serait parce qu’il n’est pas très doué à la draft. Au point d’être considéré comme le pire de l’histoire dans ce domaine… Et il est vrai qu’hormis LaMelo Ball il y a deux ans, son bilan avec les jeunes pousses issus de la NCAA est franchement moyen. Cependant, cela n’explique pas tout et l’avis avancé par Givony concernant le nouveau coach est très intéressant.

Publicité

En effet, bien que le choix ait fait disjoncter les fans, c’est Kenny Atkinson qui sera le tacticien principal des Frelons en 2022-23. Or, celui-ci va devoir composer avec un effectif qui est déjà assez jeune, si l’on excepte la présence de Gordon Hayward. S’il a montré aux Nets qu’il savait développer ce type de joueurs, mieux vaut ne pas trop lui en mettre dans les pattes si Buzz City veut enfin franchir un cap sur le plan collectif.

L’élimination au Play-In pour la seconde année consécutive l’a montré, il manque quelque chose à Charlotte et c’est peut-être bien de l’expérience. De ce fait, un package composé de deux choix du premier tour pourrait être extrêmement alléchant pour la concurrence, afin d’attirer une superstar en contrepartie. L’occasion idéale de renforcer le groupe autour du franchise player qu’est Ball, tout en insufflant de la bouteille à l’escouade.

Publicité

Michael Jordan pourrait bien animer le soir de la draft, en mettant ses choix du premier tour à disposition. On doit donc s’attendre à ce que les rumeurs autour d’un deal impliquant les Hornets s’intensifient au cours des prochains jours.

En direct : toute l'actu NBA