WNBA – Terrible nouvelle pour Brittney Griner, le cauchemar se poursuit

La star WNBA du Phoenix Mercury, Brittney Griner, se trouve toujours derrière les barreau en Russie
WNBA (DR)

Détenue en Russie depuis le 17 février après y avoir transporté de l’huile de cannabis, Brittney Griner ne parvient pas à fuir le pays en guerre. Son calvaire serait même sur le point de se poursuivre, puisqu’une grosse décision vient d’être rendue dans son dossier.

Publicité

Dès la révélation de cette nouvelle, le public américain a immédiatement craint que cette affaire ne prenne une dimension géopolitique trop importante. Il s’avère malheureusement que leurs peurs étaient justifiées. Emprisonnée le 17 février dernier en Russie, Brittney Griner reste toujours coincée à des dizaines de milliers de kilomètres des États-Unis. Une situation alarmante pour la star WNBA au vu du contexte actuel.

Tandis que les batailles à l’initiative de Vladimir Poutine se poursuivent en Ukraine, les tensions entre les gouvernements russes et américains demeurent vives. Tout cela ne facilite bien évidemment pas le rapatriement de Griner, appelé par de nombreuses personnalités US telles que LeBron James. Les dernières updates en provenance de Moscou ne se veulent d’ailleurs pas du tout réjouissantes.

Publicité

Captivité prolongée pour Brittney Griner en Russie

Cela fait maintenant plusieurs mois que le cas de Griner aurait dû faire l’objet d’un procès, qui se fait cependant de plus en plus attendre. Celui-ci avait ainsi déjà été repoussé il y a un mois, pour la plus grande détresse de l’intérieur du Mercury illustrée dans une photo choc. De nouveau convoquée à la cour ces dernières heures, elle a malheureusement vécu pareille désillusion.



En effet, selon l’agence média locale TASS, la justice russe aurait une nouvelle fois délayé la tenue de son procès, et par la même occasion rallongé sa période de détention. Griner ne sera donc pas jugée avant… le 2 juillet. Un ultime report qui provoque forcément la détresse des proches et des fans de l’international américaine, dont le cauchemar n’est visiblement pas prêt de prendre fin.

Publicité

De leur côté, les autorités américaines devraient malgré tout maintenir leurs efforts pour ramener Griner chez elle, et faire en sorte que sa peine soit encourue aux États-Unis. Pour cela, Joe Biden serait d’ailleurs prêt à prendre une décision folle aux yeux de certains. L’espoir devrait en tout cas rester de mise, comme l’avait fait entendre l’arrière star de Phoenix Diana Taurasi dans un récent communiqué :

Cette affaire est quelque chose dont nous avons parlé de façon intime et groupée, et le fait de savoir que les plus hautes sphères du gouvernement, que ce soit le président Joe Biden où l’équipe qui travaille pour rapatrier tous les Américains détenus à tort, travaillent sur ce dossier nous apporte beaucoup de confiance. De notre côté, nous ferons tout notre possible pour faire passer BG comme notre priorité n°1.

Publicité

Le procès de Brittney Griner en Russie se fait décidément désirer, et ne se tiendra finalement pas avant le 2 juillet. Souhaitons avant tout que cette date soit bien celle où aura lieu son jugement, et que cela permettra de la voir rejoindre par la suite les États-Unis !

NBA 24/24 WNBA

En direct : toute l'actu NBA