NBA – Le « Westbrook du futur » lâche un gros vent à une franchise de l’Ouest !

La superstar NBA des Los Angeles Lakers, Russell Westbrook, a fait l'objet d'une drôle de comparaison avec une jolie fille de la part d'un analyste
NBA (DR)

Si les joueurs NCAA ne peuvent pas vraiment décider d’où ils atterriront à la draft, ils peuvent laisser entendre leurs préférences. En l’occurence, celui qui est considéré comme la copie conforme de Russell Westbrook s’est montré clair et net : une équipe de l’Ouest ferait mieux de ne pas le prendre…

Publicité

Maintenant que les Finales sont terminés, les franchises vont pouvoir se concentrer sur l’intersaison, à commencer par la draft qui se tiendra le jeudi 23 juin. Celle-ci s’annonce assez intéressante, car on ne sait toujours pas avec certitude qui sera le first pick choisi par Orlando. Jabari Bird, Chet Holmgren et Paolo Banchero tiennent ainsi tous la corde pour remplir ce rôle sans que l’un d’entre émerge comme le clair favori.

Derrière le trio de tête qui devrait sauf grosse surprise figurer sur le podium de l’édition de cette année, ça se bouscule un peu plus parmi les jeune athlètes. Cependant, un nom supplémentaire se détache du lot : Jaden Ivey, qui a brillé lors de la March Madness avec sa fac de Purdue. Le combo guard est annoncé avec un énorme potentiel, étant carrément comparé à Russell Westbrook, avec le shoot en plus. Imaginez un peu s’il arrive à entièrement l’exploiter…

Publicité

Jaden Ivey pas emballé du tout par les Kings

Avec une telle réputation, ce n’est pas étonnant qu’une foule de franchises seraient sur les rangs pour le sélectionner. Pour le moment, il y a de fortes chances pour que ce soient les Kings qui le récupèrent, en 4e position. À moins que l’intéressé n’ait son mot à dire sur le sujet… En effet, comme l’a récemment dévoilé Jonathan Givony d’ESPN, ce ne serait pas du tout le premier choix de celui-ci :



Les Kings ne sont pas la destination préférée d’Ivey, mais ils se sont montrés disposés à prendre des joueurs sans le bénéfice d’entraînements et d’informations médicales dans le passé, en choisissant Davion Mitchell il y a un an. Beaucoup de personnes autour de la NBA pensent que ce choix est disponible pour une équipe qui cherche à échanger des choix et à remonter dans la draft pour Ivey.

Publicité

En clair, la pépite a refusé tout work-out en privé avec les scouts californiens, visiblement peu emballé à l’idée de terminer chez eux. Il faut dire que la gestion catastrophique et de longue date de la franchise ne joue pas en sa faveur, et ce n’est logiquement pas un environnement favorable au développement d’un rookie. Les nombreux busts sur les dernières années en sont la preuve parfaite, tels que Thomas Robinson, Ben McLemore ou encore Nik Stauskas.

Résultat, la fanbase de la franchise se retrouve en plus avec une vilaine impression de déjà-vu. En 2018, un certain Luka Doncic avait ainsi adopté exactement la même stratégie, se montrant catégorique sur le fait qu’il souhaitait jouer autre part. Les dirigeants avaient alors sélectionné Marvin Bagley en deuxième position, le Slovène se faisant drafter par les Mavs. On connaît la suite pour lui… tout comme pour Sac-Town, dont le choix ne fut guère concluant malheureusement.

Publicité

Jaden Ivey pouvait difficilement se montrer plus clair sur son animosité envers les Kings. Le problème pour lui, c’est que ça pourrait ne pas les empêcher de le drafter quand même, surtout s’ils sont trop attirés par son potentiel.

Déclarations Draft NBA 24/24 Sacramento Kings

En direct : toute l'actu NBA