NBA – Soirée historique pour les pépites françaises à la Draft !

Les jeunes Français Hugo Besson et Ousmane Dieng suivent des tendances opposées à l'approche de la Draft NBA 2022
ESPN Australia (DR)

La France était à l’honneur ce jeudi lors de la Draft 2022 avec plusieurs jeunes pépites sélectionnées. Un record historique a été égalé par les jeunes tricolores, et en grand mentor qu’il est, Nicolas Batum a réagi à chacune des sélections pour nos Français. La grande classe.

Publicité

La saison passée, les Français se sont faits plutôt discrets le soir de la Draft, avec le seul Juhann Begarin, sélectionné au second tour par les Celtics. La saison prochaine, le France devrait être à l’honneur avec l’arrivée attendue de Victor Wembanyama Outre-Atlantique, déjà annoncé comme le futur n°1 par tous les spécialistes. Attention tout de même à la décision cruciale qui l’attend cet été et qui pourrait impacter son développement.

Mais avant de penser au pivot de l’ASVEL, les dirigeants NBA ont eu la chance de sélectionner plusieurs joueurs issus de la formation hexagonale ce jeudi, et les jeunes pépites sont tombées dans des situations assez favorables. Pas moins de quatre joueurs ont été appelés par Adam Silver et Mark Tatum, égalant ainsi un record établit par la génération 2005, amenée notamment par Ian Mahinmi et Mickaël Gelabale,

Publicité

4 Français sélectionnés lors de la Draft 2022 !

Le premier choisi a évidemment été Ousmane Dieng, l’un des joueurs les plus talentueux et les plus intrigants de cette cuvée. Sélectionné par les Knicks en 11ème position, ce qui lui vaut une place au pied du podium des Français appelés les plus haut, l’ailier a rapidement été échangé à Oklahoma City, où il aura le temps de se développer dans une équipe jeune et pas encore très ambitieuse. Il va en plus pouvoir découvrir la ligue avec Théo Maledon, ce qui facilitera son intégration. Nicolas Batum a réagi à cette belle nouvelle.



Il a ensuite fallu attendre un bon moment avant de voir un nouveau Français sélectionné… Les Clippers, à la recherche d’un intérieur polyvalent, ont décidé de prendre Moussa Diabaté à la 43ème position, prodige de Michigan, qui s’est distingué par quelques actions très sauvages en NCAA. Avec sa défense et ses qualités athlétiques, il pourrait rapidement être intégré à la rotation par Tyronn Lue.

Publicité

Quelques minutes plus tard, c’est Ismael Kamagate qui a vu son rêve se réaliser lorsqu’il a été choisi par les Pistons en 46ème position, puis envoyé chez les Nuggets dans la foulée. Et quelle meilleure franchise que Denver pour un jeune pivot qui a encore tant à apprendre ? Avec Nikola Jokic comme mentor, s’il décide de tenter sa chance Outre-Atlantique, la pépite du Paris Basket va pouvoir développer son jeu offensif et devenir un intérieur complet.

La petite déception de la soirée est sans doute pour Hugo Besson, particulièrement à son avantage lors du processus pré-draft, et dont le nom a furtivement été annoncé au premier tour… Au final, il a du attendre le dernier choix de la soirée pour être appelé, la bonne nouvelle étant qu’il arrive à Milwaukee. Dans une organisation aussi bien huilée, avec un système aussi solide, il devrait progresser à toute allure. S’il s’inspire en plus de Jrue Holiday défensivement, il se fera rapidement sa place.

Publicité

Pour la seconde fois de l’histoire, quatre joueurs français ont été sélectionnés lors de la Draft, qui plus est dans des franchises où ils pourront apprendre des meilleurs. Ousmane Dieng et Moussa Diabate auront en plus la chance d’être avec d’autres tricolores, de quoi faciliter l’intégration.

En direct : toute l'actu NBA