NBA – « Kobe m’a cassé le doigt un jour, et il m’a dit ça après »

La légende NBA des Los Angeles Lakers, Kobe Bryant, aurait aimé prendre sa retraite dans une autre équipe
Keith Allison (CC)

Kobe Bryant pouvait être extrêmement intense sur le terrain, et pas seulement contre ses adversaires. Un ex-coéquipier de Vino a récemment révélé qu’il lui avait cassé le doigt à l’entraînement… avant d’enchaîner avec une décla pour le moins sauvage.

Publicité

S’il y a une chose au sujet de laquelle les fans de Kobe Bryant n’ont jamais eu à se faire du souci le concernant, il s’agit bien de son éthique à l’entraînement. Véritable bourreau de travail, la défunte légende des Lakers est encore à ce jour vénérée pour l’investissement qu’il montrait envers la balle orange, y compris quand il n’était pas en tenue de match. L’arrière était prêt à tout pour progresser, en témoigne cette grosse confession d’Evan Fournier sur lui récemment.

Or, si on ne peut que l’admirer pour sa détermination, force est de constater que ce ne devait pas toujours être facile à vivre pour son entourage. Car le Mamba avait les mêmes exigences envers lui qu’en ses coéquipiers, souhaitant mettre toutes les chances de son côté pour amasser les titres. Sauf que tous n’étaient pas bâtis comme lui, et il n’était pas rare de le voir flinguer un membre de son vestiaire, que ce soit en pleine rencontre ou devant les médias…

Publicité

Autre point sur lequel Vino se détachait largement des autres, sa résistance à la douleur. Kobe était capable de jouer avec une épaule en vrac ou des doigts cassés, serrant les dents si cela pouvait lui permettre de gagner. Nick Young, qui l’a côtoyé à Los Angeles, a cependant vécu une situation où c’était le n°24 qui le blessait… lors d’une interview avec la chaîne Youtube des Bucks, il a ainsi lâché l’anecdote suivante :



L’anecdote de Nick Young sur Kobe à l’entraînement

Une fois, il ne croyait pas que je m’étais blessé, comme si j’étais sérieusement blessé ou quelque chose comme ça… il ne savait pas qu’il avait cassé ma main, en fait il avait cassé mon pouce sur une action et il pensait que mon pouce était juste douloureux. Il disait, « mec, tu fais semblant, tu ferais mieux de commencer à t’entraîner ».

Publicité

Et pendant tout l’entraînement, il n’a pas arrêté de me lancer la balle très fort… Parce qu’on était dans la même équipe… Je l’attrapais d’une main, en me disant, « sérieux mec, je t’avais dit que mon pouce me faisait mal ». J’essayais de rester sur le banc à cause de ça… et l’entraîneur a finalement dû lui dire que mon pouce était cassé. On venait de faire une radio… Il a alors été le premier à m’appeler.

Si le Pourpre et Or était en mesure de supporter quelques bobos, alors les autres devaient être en mesure d’en faire tout autant. Malheureusement, la blessure de Swaggy P était effectivement sérieuse et il fallait donc impérativement la soigner, plutôt que de le laisser jouer. Bryant a d’ailleurs rapidement reconnu ses torts, puisqu’il n’a pas hésité à aller s’excuser auprès de son teammate. Tout le monde n’est pas non plus capable d’une telle introspection.

Publicité

Nick Young le montre bien, les blessures n’étaient que peu de choses aux yeux de Kobe Bryant. Pour qu’il les prenne vraiment au sérieux, mieux valait encore être sur une civière afin que la gravité en soit la plus apparente possible !

Déclarations Kobe Bryant NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA