NBA – Très grosse déception pour la nouvelle pépite des Warriors !

« Il n'y a que Steph Curry qui est un meilleur shooteur que moi »
NBA (DR)

Les Warriors ont attiré l’attention lors de la draft, montant un trade afin de pouvoir sélectionner plus haut. Sauf que leur heureux élu vient de prendre un vilain coup sur la tête… Le voilà bloqué à l’infirmerie pendant un moment, au grand dam des Californiens.

Publicité

2022-23 va être placé sous le signe d’un objectif clair et net du côté des Warriors : défendre le titre acquis cette année, ni plus ni moins. Champions sortant, Stephen Curry & co. vont avoir une cible dans le dos tout au long de la saison et vont devoir batailler s’ils veulent réaliser le back-to-back. Pour cela, un effectif au point est indispensable et la franchise vient d’ailleurs d’avoir une bonne et une mauvaise nouvelle en vue de la free agency.

En plus du marché, les Dubs espèrent pouvoir compter une nouvelle fois sur leurs compétences à la draft, eux qui ont sélectionné Ryan Rollins au second tour. Le joueur formé à Toledo présente un joli potentiel, mais ce n’est pas demain la veille qu’il sera en mesure de l’afficher aux yeux du public. Comme l’a révélé Anthony Slater de The Athletic, il va en effet manquer plusieurs semaines à cause d’une sérieuse blessure. Résultat, il ne pourra pas non plus participer à la Summer League de Las Vegas :

Publicité

Le rookie Ryan Rollins bloqué à l’infirmerie



Les Warriors annoncent que Ryan Rollins, leur guard récemment recruté, a une fracture du pied au cinquième métatarsien. La blessure a été découverte lors de son examen médical. Il ne participera pas à la ligue d’été. Un coup dur pour le combo guard, dont la franchise avait l’intention de potentiellement l’inclure à leur roster de 15 hommes.

Publicité

La nouvelle est assez frustrante pour les Californiens, car ils avaient réellement envie de mettre à profit les talents de la jeune pépite. La preuve, ils étaient mêmes allés jusqu’à monter dans la draft pour le sélectionner, en 44e position. Il faut dire que Rollins avait montré de belles choses en NCAA, tournant à près de 19 points (46% au tir) et 6 rebonds pour son année sophomore chez les Rockets.

Cependant, l’update est peut-être encore plus déchirante pour le joueur lui-même, qui aurait déjà eu du mal à avoir du temps de jeu concret à GS, malgré la volonté du coaching staff de l’inclure. Pire encore, il va manquer l’occasion parfaite de démontrer sa valeur lors des ligues d’été, et ne va donc avoir que le camp d’entraînement fin septembre pour défendre sa place. Ce n’est jamais une manière facile de faire ses grands débuts en NBA…

Publicité

Pas de chance pour Ryan Rollins, qui va devoir patienter un long moment avant de pouvoir porter les couleurs des Warriors. Ces derniers ont de quoi être déçus, eux qui semblaient réellement vouloir compter sur lui dans la mission du back-to-back.

Blessures, infirmerie Déclarations Golden State Warriors NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA