NBA – La grosse révélation de Shaq sur Michael Jordan et Scottie Pippen !

La légende NBA Shaquille O'Neal a livré des mots inattendus au sujet de Michael Jordan, Scottie Pippen et des Chicago Bulls de la grande époque
TNT (DR) / NBA (DR)

S’il a lui aussi eu droit à sa période de gloire et de règne sur la ligue, Shaquille O’Neal a pendant un temps dû composer avec l’hégémonie des Bulls de Michael Jordan et Scottie Pippen. Le Diesel s’est d’ailleurs exprimé sur ces rivaux d’un temps dernièrement, avec une déclaration choc !

Publicité

Avant de poser son imposante patte sur la NBA, et de débuter le nouveau millénaire en tant que MVP et champion pour la première fois, Shaquille O’Neal a eu droit au même tarif que tous ses contemporains dans les années ’90. Arrivé dans la ligue, et plus précisément dans la conférence Est en 1992, le mythique pivot a subi durant des années la mainmise des Bulls.

Bourreau de Michael Jordan et Scottie Pippen en 1995, Shaq n’a par la suite plus jamais réussi à prendre le dessus sur eux. Il a notamment subi leur loi dès l’année suivante avec un cinglant sweep essuyé en finales de conférence, avant de s’exiler vers l’Ouest et les Lakers pour connaitre davantage de succès. Aujourd’hui, il avoue cependant qu’il aurait pu prendre un choix radicalement différent à l’époque.

Publicité

Shaq évoque un Big Three dingue avec Jordan et Pippen

Désormais reconverti consultant pour TNT, O’Neal a pu observer à une place privilégiée les récentes métamorphoses de la ligue. Parmi elles : la démocratisation des superteams et des réunions de superstars. Dans un récent épisode de son Big Podcast, il s’est d’ailleurs imaginé les changements que cela aurait provoqué dans sa carrière. Et selon lui, ce nouveau contexte l’aurait conduit… à poser ses valises à Chicago !



Si j’avais su que c’était ok de rejoindre les meilleurs joueurs, j’aurais fait en sorte de jouer pour les Chicago Bulls.

Pas de chance pour lui, puisque ce genre de rassemblements XXL étaient tout bonnement inimaginables à l’époque. Au lieu de cela, les plus grandes stars du circuit tentaient chacune de prendre le dessus dans leur équipe respective, et de faire tomber les plus gros cadors « à la loyale ».

Publicité

Plutôt que former un incroyable trio surpuissant avec Jordan et Pippen, le Diesel a donc rebondi du côté de Los Angeles, où les Lakers restaient sur une saison simplement achevée au premier tour des playoffs. Sur place, il s’est immédiatement imposé comme le leader de l’équipe, et n’a que quelques années plus tard pu profiter du talent de Kobe Bryant pour cumuler les bagues de champion.

Déjà redoutables sans lui entre 1996 et 1998, les Bulls l’auraient sans aucun doute encore plus été s’ils avaient pu bénéficier d’un big man aussi dominant. En revanche, la guerre d’égos au sein du vestiaire, bien illustrée dans le documentaire The Last Dance, se serait elle aussi révélée encore plus féroce. Ce what-if a donc de quoi générer de nombreux débats et fantasmes au sein de la communauté NBA !

Publicité

Shaquille O’Neal membre des Bulls de la grande époque ? L’hypothèse fait saliver le Big Cactus lui-même, qui n’aurait apparemment pas hésité à rejoindre Chicago dans le contexte actuel. Fort heureusement pour la concurrence, cette réunion n’a jamais eu lieu !

Chicago Bulls Déclarations NBA 24/24 Shaquille O'Neal

En direct : toute l'actu NBA