NBA – En colère, James Harden répond sauvagement aux critiques !

La superstar NBA des Philadelphia 76ers, James Harden, pourrait bientôt composer un nouveau redoutable big-three
Rawel Visual

Suite à sa très décevante saison entre les Nets et les Sixers, James Harden a dû subir une vague de critiques assez phénoménale. The Beard en a cependant marre, et a décidé de fermer les bouches à tout le monde avec une décla fracassante. Difficile de faire plus cash !

Publicité

Dire que l’année passé fut la plus compliquée de la carrière de James Harden n’a rien d’une exagération. Dans un premier temps, l’arrière a quitté Brooklyn suite à de gros différends avec tout le monde au sein de la superteam new-yorkaise. Ensuite, s’il a rallié Philadelphie, ses performances n’ont pas été bien glorieuses et il a notamment sombré en playoffs, face au Heat. En clair, la superstar va avoir intérêt à se racheter dans les mois à venir.

Néanmoins, s’il a d’ores et déjà fais des concessions en vue de 2022-23, acceptant notamment une baisse de salaire de 15 millions de dollars, The Beard ne compte pas se laisser incendier au quotidien comme ça. Comme il l’a expliqué à Yahoo Sports, le traitement qui lui est réservé serait aussi disproportionné que mal adapté au contexte. D’après le n°13, les gens le considèrent encore trop comme le joueur qu’il était lors de son passage aux Rockets :

Publicité

Harden mécontent des critiques sur son niveau de jeu

Je n’écoute pas vraiment ce que les gens disent. Je n’étais pas bien la saison dernière et j’ai quand même presque fait une moyenne de triple-double. Si quelqu’un d’autre avait eu ces chiffres, on aurait parlé de lui donner un contrat max. Les gens avaient l’habitude de me voir avec une moyenne de 40 ou 30 points, et ils ont donc considéré que c’était une année difficile.



J’étais à Philadelphie pendant deux mois et j’ai dû apprendre à la volée. C’était comme ça. Je suis dans un bon état d’esprit, physiquement et mentalement, et j’attends avec impatience la saison prochaine.

En voilà un qui est ronchon, dites donc. Il est vrai que pour la défense du MVP 2018, il lui a fallu s’intégrer à un tout nouveau système de jeu en débarquant à Philly, tout en devant développer des automatismes avec Joel Embiid. Ce genre de choses ne se font pas en un claquement de doigt.

Publicité

Néanmoins, quand bien même El Chapo a des circonstances atténuantes, il n’est clairement pas exempt de tout reproche. Son adresse a tout bonnement été catastrophique du début à la fin de la campagne, en partie aussi à cause d’une très mauvaise sélection de tirs (41% dont 33% derrière l’arc). Autre point notable, son hygiène physique loin d’être irréprochable, l’intéressé affichant pas mal de kilos en trop. Les fans n’ont d’ailleurs pas hésité à le lui rappeler :

Tu n’étais pas bien parce que tu étais gros et que tu n’en avais rien à f*utre

Publicité

James Harden n’apprécié pas qu’on le critique autant, convaincu que le traitement qui est lui est réservé est démesuré. S’il veut que cela cesse, le mieux reste encore de tout donner en 2022-23, afin d’effacer la campagne précédente des mémoires collectives.

Déclarations James Harden NBA 24/24 Philadelphia 76ers

En direct : toute l'actu NBA