NBA – En fusion, Shareef O’Neal réagit à sa signature !

L'intérieur NCAA Shareef O'Neal, ici sous les couleurs de LSU, dispose d'une belle opportunité pour prouver son talent aux scouts de la grande ligue
LSU Tiger TV (DR)

Testé par les Lakers durant la Summer League, Shareef O’Neal ne s’y est pas suffisamment distingué pour conserver une place dans le roster angelino. Il vient malgré tout de trouver une nouvelle terre d’accueil, ce qui a forcément provoqué une grosse réaction de sa part !

Publicité

Difficile de prétendre à une place en NBA en tant que prospect avec de telles moyennes. Sur ses 6 matchs de Summer League disputés avec les Lakers, Shareef O’Neal ne sera parvenu à cumuler que 4.7 points, 3.7 rebonds et 0.3 passes par match. Un rendement beaucoup trop insuffisant pour obtenir une invitation pour le training camp des Angelinos, ou même pour celui de n’importe quelle autre franchise.

Dans ce contexte, auquel il n’a pas manqué de réagir suite à la fin de son aventure avec L.A., les portes de sortie se révélaient assez peu prestigieuses pour le fils du Shaq. Devenu inéligible pour la NCAA, ce dernier ne comptait malgré tout pas relâcher ses efforts, ni abandonner son rêve de rejoindre un jour la grande ligue. Une persévérance finalement récompensée ce lundi.

Publicité

Shareef O’Neal comblé par son arrivée en G-League

Pas encore assez tranchant pour batailler dans les raquettes NBA, Shareef O’Neal s’apprête en revanche à poursuivre son développement dans celles de G-League. En effet, l’intérieur de 22 ans vient de parapher un contrat avec la Team Ignite, dans laquelle il pourra s’aguerrir avec d’autres jeunes joueurs talentueux. Une nouvelle opportunité de briller dont il s’est bien évidemment réjoui sur Twitter :



VEGAS ON Y VA !! Merci Ignite !

Publicité

Dans le Nevada, Shareef retrouvera entre autres Scoot Henderson, rival annoncé de Victor Wembanyama pour la Draft 2023, mais aussi le Français Sidy Cissoko, premier Européen de l’histoire à intégrer ce roster. Pooh Jeter, vétéran de l’équipe et ancienne star de Limoges, l’a pour sa part d’ores et déjà accueilli à bras ouvert sur les réseaux :

Pooh Jeter : Oui Monsieur ! Bienvenue dans la famille champion

Shareef O’Neal : C’est parti !

Publicité

Sans doute très déçu après sa Summer League ratée, Shareef O’Neal a de quoi se satisfaire de ce rebond rapide. Après tout, il évoluera dans une équipe que les scouts NBA devraient une nouvelle fois surveiller de près dans les prochains mois !

G-League NBA 24/24 Shareef O'Neal

En direct : toute l'actu NBA