NBA – Zion Williamson se prend la même sanction que… Boris Diaw !

Zion Williamson se prend la même sanction que... Boris Diaw !
NBA (DR)

S’il a bien prolongé son contrat chez les Pelicans contre le maximum, Zion Williamson devra se montrer assez prudent à l’avenir. Le joueur n’est pas totalement libre, que ce soit à cause de sa santé, mais également son poids. Le colosse devra gérer des possibles sanctions, similaires à Boris Diaw, à l’époque des Spurs.

Publicité

Sous contrat chez les Pelicans pour 5 années de plus, Zion Williamson sera bien un joueur de Louisiane sur le long terme. Le joueur a trouvé un accord avec ses dirigeants pour continuer son aventure, bien que les négociations n’étaient pas aussi fluides que Ja Morant avec les Grizzlies. La raison ? Les absences de l’ancien de Duke, qui a souvent squatté l’infirmerie depuis son arrivée en NBA, et qui sort d’une saison blanche.

Zion a du talent à revendre, c’est certain, mais est-ce que les blessures peuvent le stopper ? La réponse n’est pas encore certaine, ce qui veut dire que New Orleans a dû se protéger. Si Williamson veut gagner son salaire, au maximum du moins, il devra jouer un certain nombre de matchs. Néanmoins, ce n’est pas la seule protection présente dans son contrat, comme on vient de l’apprendre.

Publicité

Zion Williamson possiblement sanctionné par les Pels !

Zion devra décidément faire des efforts pour toucher pleinement son contrat, y compris se maintenir en forme. Cela veut dire que les Pelicans lui imposent un certain poids à ne pas dépasser, un peu comme Boris Diaw chez les Spurs. En effet, et en 2014, on apprenait que le Français pouvait toucher plus d’argent que prévu en fonction de ses kilos sur la balance. Pour San Antonio, c’était avant tout un moyen de s’assurer que Boris évoluait à son meilleur niveau.



Dans un article de Bleacher Report, on pouvait trouver le détail concernant Diaw et son contrat particulier dans le Texas. Le deal était simple : le Frenchie pouvait toucher jusqu’à 500.000 dollars en plus en fonction de son poids.

  • S’il pesait 115 kilos ou moins au 25 octobre, il pouvait toucher $150.000.
  • Dans le cas où il arrivait à maintenir ce poids, à savoir ne pas dépasser les 115 kilos, le mardi suivant le All-Star Game, Diaw prenait encore $150.000
  • Enfin, le 1 avril, et si Diaw était toujours en dessous des 115 kilos, les Spurs lui donnaient un bonus de $200.000

Publicité

Comment justifier cette augmentation ? Parce que Diaw était très important en playoffs, avec ses passes notamment, ou sa défense. On se rappelle qu’il a réussi à limiter plus d’une fois LeBron James à l’époque du Heat, et son poids faisait partie des raisons. C’est un moyen de performer sur le parquet, mais aussi d’éviter les blessures : un scénario similaire chez les Pels avec Zion.

Le Français a joué le jeu, et on peut dire que ça valait le coup. S’il profite de la vie aujourd’hui, il a pu connaître le succès sous la houlette de Gregg Popovich. Zion doit suivre le même chemin pour espérer gagner quelque chose avec les Pelicans, ou il pourrait finir par le regretter. Dans tous les cas, les Pelicans ont souhaité se protéger, et heureusement pour l’avenir de l’organisation.

Publicité

Boris Diaw et Zion Williamson, même histoire. La preuve que le poids d’un joueur est toujours une source de préoccupation, car on sait à quel point les performances sont impactées par cela. Les Pelicans l’ont compris avec leur star, et espèrent désormais qu’il respectera sa part du contrat. Voilà quelque chose à suivre de près en Louisiane.

NBA 24/24 New Orleans Pelicans San Antonio Spurs Zion Williamson

En direct : toute l'actu NBA