NBA – Sans pitié, la phrase sauvage et indélicate de Shaq à son fils Shareef

La légende NBA Shaquille O'Neal a livré une réponse culte à son fils, Shareef, après que ce dernier a flirté avec Rihanna
ESPN (DR) / TNT (DR)

Shaquille O’Neal le sait depuis des années, son fils Shareef rêve de jouer un jour en NBA et de faire honneur à son nom de famille. Le Diesel a été interrogé à ce sujet dans une récente interview, et il a remis les pendules à l’heure avec une déclaration sauvage, voire même cruelle pour son fils.

Publicité

Shaquille O’Neal est et restera encore longtemps le pivot le plus dominant de l’histoire sur le plan physique, d’autant plus que la nouvelle génération débarque avec des profils bien différents. Alors que lui était fait de muscles et de qualités athlétiques naturelles hors du commun, les nouveaux pivots comme Chet Holmgren et Victor Wembanyama arrivent en NBA bien plus minces, mais avec des qualités balle en main supérieures.

Et parce qu’il est l’un des plus grands joueurs de tous les temps, les spécialistes étaient forcément curieux de savoir ce que donneraient ses fils, eux aussi basketteurs, de voir les talents dont ils auraient pu hériter. Shareef O’Neal était d’ailleurs particulièrement prometteur au lycée, avec des apparitions dans plusieurs All-Star Games aux côtés de Zion Williamson et Darius Garland, mais il n’a jamais su confirmer son potentiel.

Publicité

Pour Shaq, Shareef ne sera jamais à son niveau…

Régulièrement interrogé sur la carrière de son fils et son niveau, le Shaq vient de faire une déclaration particulièrement cruelle, même si elle n’est pas infondée. Lors d’une interview accordée à USA Today, il a expliqué ce qu’il disait à Shareef dans sa quête de NBA. Plutôt que de mentir, le Diesel répond avec une honnêteté qui l’honore, et qui devrait motiver le futur joueur G League.



Je place des standards assez élevés pour mes enfants, comme mon père l’a fait pour moi plus jeune. Je sais que Shareef travaille dur. Parce qu’il est mon fils et porte mon nom, tout le monde pense que son parcours sera similaire au mien. Mais je le répète tout le temps à mes enfants : je suis comme un homme qui marche dans la forêt amazonienne, je suis fou. Mon chemin ne peut pas être le leur.

Publicité

Je dis toujours à Shareef : « tu ne seras jamais moi, tu ne peux pas laisser les gens te dire que si, c’est faux. Ton père était un monstre sur le terrain, tu n’es pas comme ça, alors tu dois développer ton propre jeu. C’est une chance et une malédiction pour toi de porter mon nom, mais tu dois trouver ton propre chemin ». J’espère que cela va lui enlever un peu de pression.

Shaquille O’Neal le sait pertinemment, le chemin ne sera pas aussi « facile » pour ses enfants que pour lui, qui est né avec un don venu d’ailleurs. Shareef n’a pas la carrure physique ni le talent balle en main du Diesel, il ne doit donc pas s’attendre à avoir une carrière à l’image de celle de son père. Le constat est froid de la part du MVP 2000′, mais on ne peut pas réellement lui donner tort. La bonne nouvelle pour la famille, c’est que même avec ce parcours « chaotique », Reef s’est fait une place en G League.

Publicité

Shaquille O’Neal ne peut pas mentir à son fils, qui doit de toute manière être lucide sur la situation : ils n’auront jamais le même niveau, jamais les mêmes qualités, Shareef doit donc trouver son propre chemin pour parvenir à se faire une place en NBA.

Déclarations NBA 24/24 Shaquille O'Neal Shareef O'Neal

Toute l'actu NBA