NBA – L’énorme trade win-win à 4 équipes impliquant Westbrook !

La rumeur archi-humiliante qui a couru sur Russell Westbrook
Rawel Visual

La saison des trades n’est pas encore terminée, pas avant que les franchises ne retrouvent les parquets dans les prochaines semaines. D’ici là, un échange d’une certaine ampleur peut encore voir le jour, notamment avec un Russell Westbrook. Un trade à 4 franchises vient justement d’être imaginé, impliquant le meneur et d’autres stars, ce qui pourrait chambouler le paysage de la ligue.

Publicité

La reprise approche pour les franchises, qui n’ont plus que quelques semaines pour tenter d’améliorer leur effectif une dernière fois. Sauf immense surprise, Russell Westbrook est à l’abri et ne devrait finalement pas quitter les Lakers, faute d’intérêt sérieux sur le marché. Une déception pour les internautes, qui n’hésitent pas à proposer des échanges possibles, et parfois très ambitieux. Sur Instagram et via le compte « Mock Trades », un move à 4 franchises vient d’être imaginé pour se débarrasser du meneur des Angelinos :

Changement de paysage à venir pour Russell Westbrook ?

Publicité

Les New York Knicks reçoivent : Russell Westbrook

Les Charlotte Hornets reçoivent : Julius Randle

Le Utah Jazz reçoit : Cam Reddish, Evan Fournier, premier tour 2025 de Milwaukee, premier tour 2027 des Lakers

Les Los Angeles Lakers reçoivent : Terry Rozier, Bojan Bogdanovic



Que retenir de ce trade ? Tout d’abord, il convient de préciser que l’intérêt est purement contractuel pour les Knicks. La franchise récupère seulement Westbrook dans cet échange, tout en se débarrassant du contrat encombrant de Randle (4 ans, 94.8 millions) et celui d’Evan Fournier (3 ans, 54 millions). Un moyen de faire des économies en sachant que Brodie sera agent libre l’été prochain.

Charlotte de son côté, nourrit certaines ambitions à l’Est après plusieurs échecs consécutifs, qui doivent particulièrement agacer un certain Michael Jordan, le propriétaire. Randle serait un atout de choix pour renforcer la raquette, avec la possibilité de former un duo complémentaire sur le papier avec LaMelo Ball. Suffisant pour viser les playoffs, voire plus ? Ça se discute.

Publicité

Pour le Jazz, on peut dire qu’un tel trade va dans la continuité de la stratégie affichée par Danny Ainge, c’est-à-dire empiler les atouts. Il y a deux premiers tours de draft dans le lot, en plus de Cam Reddish, un jeune souhaitant du temps de jeu pour exploiter son potentiel dans la ligue. Fournier pourrait agir tel un vétéran, sans pour autant limiter la franchise sur le long terme, puisque son contrat de trois saisons reste échangeable.

Enfin, les Lakers remplaceraient ici Westbrook par Terry Rozier (Charlotte), auteur de 19.3 points, 4.5 passes et 4.3 rebonds la saison passée. Un bon joueur aux côtés de Dennis Schroder et Patrick Beverley, qui tire d’ailleurs à 38% à trois points. Le plus intéressant dans ce deal, c’est assurément Bogdanovic qui arriverait en provenance du Jazz, lui et ses 18 unités de moyenne, avec en plus sa réputation de shooteur.

Publicité

Impliqué dans un nouveau trade purement fictif, Russell Westbrook sait que son avenir ne s’inscrit pas à Los Angeles. S’il ne part pas cet été, il est fort probable que Brodie quitte la franchise dans un an, sans pour autant savoir quelle franchise voudra de lui. On ne sait pas encore si Rob Pelinka a imaginé un tel trade pour les siens, mais si ce n’est pas le cas, il pourra passer quelques coups de fil dans les prochains jours.

Charlotte Hornets Evan Fournier Les Français (NBA) Los Angeles Lakers NBA 24/24 New York Knicks Russell Westbrook Utah Jazz

Toute l'actu NBA