NBA – Agacé, la grosse mise au point de Giannis : « Je suis Nigérian »

La superstar NBA des Milwaukee Bucks, Giannis Antetokounmpo, a reconnu le talent d'un de ses adversaires des Boston Celtics après la défaite des siens lors du Game 4 entre les deux équipes
NBA (DR)

Giannis Antetokounmpo a fièrement représenté la Grèce lors de l’Euro, et il n’a pas hésité à clamer son amour pour son pays, son drapeau, son maillot. Mais lors d’une récente interview, il a aussi tenu à affirmer sa proximité avec ses racines nigérianes, et il a dévoilé ce qui l’agaçait le plus à ce niveau.

Publicité

Giannis Antetokounmpo n’aura que 28 ans en fin d’année, et pourtant, il s’impose déjà comme l’un des meilleurs joueurs européens de tous les temps. En effet, alors qu’il n’est pas forcément entré dans son prime, l’intérieur des Bucks a déjà remporté tous les titres les plus importants dans le microcosme NBA, aussi bien sur le plan individuel que collectif, à l’exception du 6ème Homme de l’Année.

Et quand on voit son talent, quand on voit l’équipe qui l’entoure, il est difficile de croire qu’il va s’arrêter en si bon chemin, alors qu’aucun entraineur n’a encore trouvé le moyen pour l’arrêter ou même le limiter. S’il parvient à développer un vrai tir extérieur, il pourrait encore passer un cap, ce qui est totalement hallucinant pour un double MPV, un champion, un membre de l’équipe des 75 ans de la ligue.

Publicité

Giannis réaffirme ses racines nigérianes !

D’autant plus qu’après un Euro décevant au niveau des résultats, mais qui lui a permis de retrouver une réelle motivation et une envie de s’améliorer, il pourrait bien revenir Outre-Atlantique avec l’envie de tout détruire. Mais avant de penser à cette nouvelle saison, la superstar des Bucks a eu à coeur de se livrer auprès de Malika Andrews, sur ESPN, avec au programme une grosse mise au point sur son identité :



J’ai entendu mon surnom tellement de fois, je ne fais plus attention, mais les gens ne m’appellent pas le « Nigerian Freak », ils m’appellent seulement le « Greek Freak ». Il est temps que les gens comprennent que je suis les deux. Je ne suis pas seulement Grec, je suis Nigérian. Je sais que mes parents ont été très énervés quand on a commencé à parler du « Greek Freak ». Mais on ne peut pas choisir son surnom.

Publicité

Je suis né et j’ai grandi en Grèce, je comprends la culture, je parle la langue, je connais la grande histoire de ce pays, mais c’est exactement la même chose pour la culture nigériane. Je ne suis pas qu’une seule chose et les gens ne peuvent pas me dire ce que je suis. Je veux dire aux gens ce que je pense et ce que je suis. Je suis Grec et Nigérian, et j’ai l’opportunité de le faire savoir.

À l’occasion de la sortie de son biopic « Naija Odyssey » sur Prime Video, Giannis Antetokounmpo a tenu à réaffirmer clairement son amour pour ses origines nigérianes et l’importance que cette culture a dans sa vie. Visiblement, il ne serait pas contre la popularisation du surnom le « Nigerian Freak », qui serait aussi une belle représentation de sa personnalité. Giannis n’aime pas son pays, il aime ses pays !

Publicité

Giannis Antetokounmpo est considéré par tous les spécialistes et tous les fans comme un joueur européen, mais il ne serait visiblement pas contre la considération de ses origines africaines. Il s’est construit autour de ces deux cultures, et il veut être vu comme tel.

Déclarations Giannis Antetokounmpo Milwaukee Bucks NBA 24/24

Toute l'actu NBA