NBA – Après son échec à l’Euro, Giannis balance ses quatre vérités !

FIBA (DR)

Irréprochable sur le plan individuel, Giannis Antetokounmpo n’a en revanche pas permis à la Grèce de dépasser les quarts de finale de l’Eurobasket. Face aux journalistes américains, la star des Bucks a dès lors livré un constat cash sur le jeu en Europe !

Publicité

Après avoir tout remporté ou presque dans la ligue, il espérait soulever son premier trophée majeur avec sa sélection. En tant que champion NBA, double MVP et Défenseur de l’Année, Giannis Antetokounmpo était d’ailleurs très attendu lors du récent Euro. Au rendez-vous individuellement parlant, il s’est cependant arrêté au stade des 1/4 de finale avec la Grèce. De quoi retourner chafouin outre-Atlantique ? Pas forcément.

Giannis interpelle avec sa comparaison NBA/Europe

À la veille du lancement du training camp des Bucks, Giannis a logiquement répondu à ses obligations médiatiques, et a dès lors pu revenir sur sa campagne européenne décevante. Un fiasco dont il a souhaité tirer des enseignements positifs en vue de sa saison avec Milwaukee. Ainsi, selon lui, l’adversité à laquelle il a pu faire face ces derniers jours serait plus coriace que celle de la ligue !

Publicité



Tout d’abord, le jeu en Europe est beaucoup plus dur que le jeu en NBA. Et je ne veux pas manquer de respect à qui que ce soit. Le talent en NBA est évidemment beaucoup plus élevé, mais au niveau de l’espace, vous avez beaucoup plus de place pour driver ou pour créer. Là-bas, c’est beaucoup plus intense. Les gens vous prennent en marquage tout terrain, font des prises à deux, restent sur l’homme jusqu’au bout de la possession…

Publicité

C’est simplement plus physique. Je ne sais pas si c’est parce que le talent est moins élevé et qu’il faut être plus physique pour tenir le choc, mais c’est plus dur. Jouer là-bas me permet de me préparer pour la saison. La vitesse, l’attaque posée et les espaces réduits, ça m’aide à comprendre des choses. Après ça, quand je joue un match NBA, j’ai l’impression qu’il y a énormément d’espace pour moi et pour que je crée pour mes coéquipiers.

S’il ne souhaite bien évidemment pas remettre en cause le niveau individuel des joueurs NBA — bien supérieur à celui du circuit européen, Giannis affirme en revanche qu’il est beaucoup moins aisé de performer sur le Vieux Continent. Une déclaration que ne devraient pas contredire Nikola Jokic et Luka Doncic, eux aussi sortis prématurément de la compétition !

Publicité

Incapable de conduire la Grèce jusqu’au sacre européen, Giannis Antetokounmpo constate volontiers que la NBA possède un jeu plus favorable pour lui. Le genre d’aveu qui permet de comprendre les difficultés des superstars de la ligue à l’Euro !

Déclarations Euro Basket Giannis Antetokounmpo NBA 24/24

Toute l'actu NBA