NBA – « Si les Lakers les appellent là, tout de suite, ils récupèrent ces 2 joueurs contre Westbrook »

Les superstars NBA des Los Angeles Lakers, LeBron James et Russell Westbrook, flattées par le discours d'une des recrues de la franchise
Los Angeles Lakers (DR)

Même si le camp d’entraînement a débuté dans la Cité des Anges, le futur de Russell Westbrook fait toujours autant parler de lui. Il est clair que le meneur n’est pas très apprécié par les supporters, qui réclament son départ avant la reprise, du moins en fonction de la contrepartie. Pour ce journaliste réputé d’ESPN, un trade est bel et bien disponible pour Rob Pelinka, avec non pas un, mais deux joueurs en retour.

Publicité

Rob Pelinka, le GM, a beaucoup de pression sur ses épaules du côté des Lakers depuis quelques mois, encore plus après le fiasco lors de l’été 2021. Il est clair que recruter Russell Westbrook, alors que d’autres cibles étaient disponibles, n’était pas la meilleure idée du monde. Entasser les vétérans au niveau parfois douteux ? Ce n’était pas non plus la stratégie de l’année pour le GM, qui pourrait perdre son poste en fonction de la saison des Angelinos.

Il a fait le choix de réparer son erreur en limitant les arrivées au niveau des vétérans, tout en recrutant non pas un, mais bien deux joueurs pour la mène : à savoir Patrick Beverley et Dennis Schroder. Un signe fort de la part du front office, qui n’a pas le droit à l’erreur après l’absence de playoffs l’an dernier, pas avec la pression mise par la propriétaire, Jeanie Buss.

Publicité

Un trade en préparation pour les Lakers ?

Ce qu’il ne faut pas oublier, c’est que les Angelinos ont encore jusqu’au mois de février pour monter un trade, afin d’améliorer cet effectif ou bien faire partir Russell Westbrook. Selon Zach Lowe, journaliste à ESPN, les deux sont possibles avec les Pacers, prêts à se débarrasser de Buddy Hield et Myles Turner. Pour valider ce trade, Pelinka n’a qu’une seule chose à faire à vrai dire.



Le trade souvent évoqué pour Buss et Pelinka est d’échanger leurs deux premiers tours de draft (2027 et 2029) contre Buddy Hield et Myles Turner aux Pacers. De ce que je sais, si les Lakers offraient ces deux picks tout de suite (en plus de Russell Westbrook), en disant « ils ne sont pas protégés », les Pacers donneraient leur accord.

En donnant leurs premiers tours sans protection, les Lakers n’auront aucune chance de les retrouver, ce que les franchises adverses veulent. D’ici 2027 et 2029, beaucoup s’attendent à ce que les Angelinos se retrouvent dans les profondeurs de l’Ouest, ce qui explique que les deux picks possèdent autant de valeur.

Publicité

Sauf que pour le moment, les Pourpre et Or ne flanchent pas. Ils sont logiquement intéressés par les apports de Hield et Turner, mais seulement en échange d’un seul tour de draft, probablement celui de 2029. Un trade qui peut avoir du sens aux Pacers, puisque le but va être de reconstruire dans les saisons à venir, ce que la présence de leurs deux joueurs ne permet pas en l’état.

De plus, tout porte à croire que les Angelinos ne changeront pas d’avis sur ce sujet, du moins d’après les informations de Dave McMenamin dans un récent podcast :

Les Lakers étaient disposés à inclure leurs premiers tours 2027 et 2029 dans un deal contre Kyrie Irving ou Donovan Mitchell.

Publicité

Un deal entre les Lakers et les Pacers ? Tant qu’une franchise ne cédera pas dans ce dossier, les supporters pourront oublier. Los Angeles refuse de lâcher deux premiers tours, contrairement à Indiana, qui souhaite récupérer le plus d’atouts possibles pour son avenir. Reste à savoir si un dirigeant va craquer avant la deadline de février, ce qui laisse du temps.

Déclarations Indiana Pacers Los Angeles Lakers NBA 24/24

Toute l'actu NBA