NBA – La décla de Donovan Mitchell qui va faire rager Devin Booker et Klay Thompson !

NBA Donovan Mitchell confiant avant la saison
NBA (DR)

Transféré aux Cavs il y a quelques semaines, Donovan Mitchell est chaud bouillant à l’orée de la saison 2022-23. Preuve en étant sa récente sortie médiatique, qui ne devrait pas être bien accueillie par certains de ses homologues, Klay Thompson et Devin Booker en tête.

Publicité

L’excitation doit être décuplée pour Donovan Mitchell, en ce moment. D’une part, il va enfin pouvoir en découdre à nouveau sur les parquets, après plusieurs mois d’attente. D’autre part, la star va le faire sous de toutes nouvelles couleurs, puisqu’il a fait ses adieux au Jazz début septembre. C’est désormais à Cleveland que Spida va briller, au sein d’une équipe à la fois jeun et très ambitieuse qui veut confirmer les espoirs de l’an passé (qualification surprise au Play-In).

Pour un joueur comme le n°45, c’est donc l’occasion idéale de se mettre en valeur, afin de mettre toute le monde d’accord dans l’Ohio. S’il va jouer aux côtés d’un meneur très talentueux en la personne de Darius Garland, il est habitué à jouer les premiers rôles et il ne compte pas particulièrement changer son approche. Récemment interviewé par Complex, il a d’ailleurs jeté un gros pavé dans la mare, affirmant qu’il était tout simplement le big boss à son poste :

Publicité

Donovan Mitchell se voit comme l’arrière n°1 en NBA

Je pense que je suis l’un des meilleurs, et même le meilleur. Je ne peux pas m’asseoir ici et dire qu’il y a quelqu’un de meilleur que moi. Je ne peux pas. Je pense être le meilleur à mon poste et je dois aller le prouver sur le terrain. Tant que je ne l’aurai pas fait, tant que je ne l’aurai pas prouvé jour après jour sur le terrain, je ne serai pas satisfait de moi-même. Voilà mon état d’esprit.



Comme je l’ai dit, l’année dernière, je n’étais pas vraiment satisfait de la façon dont j’ai joué et du fait que je n’ai pas été à la hauteur. Naturellement, il y aura des classements basés sur cela. Il y aura des gens qui diront ce qu’ils veulent, mais je sais ce que je peux faire. Je sais ce que j’ai fait jusque là et je dois aller sur le terrain, continuer de travailler et progresser.

Publicité

Klay Thompson et Devin Booker, qui évoluent à la même position que lui, n’apprécieront certainement pas cette déclaration débordante de confiance de l’ancien Mormon. Pour rappel, les médias ne partagent pas forcément le même avis que Mitchell, The Athletic le classant par exemple derrière le franchise player des Suns. Il faut dire que si D-Booker est allé jusqu’en Finales avec les siens, Spida n’a lui jamais passé le second tour des playoffs.

C’est d’ailleurs la plus grosse critique qui lui est faite jusqu’à présent dans son parcours, en plus de ses largesses défensives qui ont régulièrement agacé Rudy Gobert à Utah. Chez les Cavs, il n’aura pas le droit à l’erreur, d’autant que l’escouade de J.B. Bickerstaff compte sur son expérience pour la guider. S’il n’est jamais allé bien loin durant celle-ci, le guard a tout de même disputé près d’une quarantaine de rencontres de post-season. Suffisant pour savoir prendre la mesure de ce genre de moments.

Publicité

Donovan Mitchell est persuadé d’être le meilleur arrière de la ligue, et compte bien le prouver à tout le monde dans les mois à venir. Si cela peut lui permettre de tirer Cleveland vers le haut, la franchise de l’Ohio n’y trouvera certainement rien à redire.

Cleveland Cavaliers Déclarations Devin Booker Donovan Mitchell James Harden NBA 24/24

Toute l'actu NBA