NBA – Steph Curry fait une grosse boulette dévoile le secret pour l’arrêter !

Le meneur star NBA des Golden State Warriors, Stephen Curry, vient de franchir une première étape dans sa course contre la montre avant les playoffs
Rawel Visual

Stephen Curry a été quasiment inarrêtable sur les derniers playoffs, comme le prouve son premier titre de MVP des Finales. Mais dans une interview accordée à deux légendes NFL, le Chef a commis une petite maladresse en expliquant clairement comment il fallait s’y prendre pour le limiter.

Publicité

Stephen Curry s’apprête à vivre une nouvelle grande saison, puisque lui et ses Warriors vont devoir défendre leur 4ème titre sur les 8 dernières années. Ils ont commencé leur préparation au Japon, à l’occasion de deux rencontres amicales face aux Wizards, et le Chef a pu tester sa cote de popularité à l’international. Il n’était pas le n°1 au classement des ventes de maillots au Pays du Soleil Levant pour rien…

Le public arrive en avance aux États-Unis pour voir Curry s’échauffer. Le public au Japon va encore plus loin :

Publicité

Stephen Curry mal à l’aise face à une défense individuelle

De retour dans la Baie après ce voyage, le meneur des Warriors a évidemment du répondre à quelques sollicitations médiatiques, et notamment pour parler NFL. Il était de passage sur ESPN lors de la rencontre entre les Rams et les 49ers de San Francisco, et au cours de son interview avec les frères Manning, le Chef a fait une révélation assez maladroite, en expliquant clairement comment il fallait s’y prendre pour l’arrêter…



Contrairement à un quarterback en NFL, je préfère voir une défense de zone sur le terrain, puisqu’à un moment je sais que je vais réussir à me créer de l’espace. Je sais que j’aurais une seconde pour déclencher mon tir face à cette défense et c’est évidemment ma force. Contre une défense homme à homme on peut créer des décalages et des duels avantageux, mais c’est difficile.

Publicité

Houston en 2017 / 2018 était la meilleure défense sur de l’individuel, les joueurs réussissaient à changer sur tous les écrans et c’était particulièrement difficile pour moi de me libérer de cela et de me créer un peu d’espace en attaque. Je sais qui si je vois une défense de zone en face de moi je me lèche les babines, je sais que je vais pouvoir exploser.

Stephen Curry est plutôt clair, il préfère affronter une défense de zone qu’une défense individuelle, puisqu’il éprouve plus de difficultés à se créer de l’espace dans ces conditions. Une déclaration qui ne va pas tomber dans l’oubli, les différents entraineurs pourraient s’en inspirer et reproduire le schéma défensif des Rockets de James Harden et Chris Paul, qui était fait de switch à outrance.

Publicité

Cette saison, et surtout sur les prochains playoffs, les équipes pourraient s’inspirer des Rockets de 2017 / 2018 et abuser des changements sur les écrans pour ne jamais laisser le moindre espace à Stephen Curry. C’est visiblement la meilleure méthode pour l’arrêter.

Déclarations Golden State Warriors NBA 24/24 Stephen Curry

Toute l'actu NBA