NBA – Un Laker pète un câble : « Qu’il aille se faire foutre »

Le nouveau backcourt des Los Angeles Lakers, formé par Patrick Beverley et Russell Westbrook, a fait l'objet d'une sortie étonnant de la part d'un ancien pivot NBA
The Score (DR) / NBA (DR)

Dans une saison d’ores et déjà délicate à vivre, les Lakers montrent souvent des signes de tension dans leurs attitudes et leurs propos. Cela s’est encore vérifié dernièrement, avec un gros craquage de l’un d’eux… en réaction à un précédent dérapage !

Publicité

Le temps a beau rester clair du côté de Los Angeles à cette période de l’année, l’atmosphère se veut malgré tout électrique. Cela se ressent tout particulièrement lors des rencontres des Lakers. Il y a quelques jours, Patrick Beverley n’a par exemple pas pu s’empêcher de dégoupiller face aux Suns, projetant sauvagement Deandre Ayton au sol. Une séquence polémique, qui fait encore du bruit une semaine plus tard.

Après son coup de sang, Pat Beverley s’emporte encore

Muet depuis ledit accrochage, qui lui a valu une lourde sanction de la part de la ligue, Beverley a choisi d’y réagir par le biais de son nouveau podcast avec Barstool Sports. Dans un épisode enregistré pour l’occasion, le meneur angelino a ainsi pu revenir en longueur sur le déroulé de l’action qui a entrainé son pétage de plomb. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce n’est pas le remord qui l’accable :

Publicité

J’ai l’impression que tout s’est passé lentement. Ça a commencé avant l’entre-deux. Je suis venu checker Deandre Ayton, et il ne m’a pas serré la main. Ensuite, j’ai vu l’action avec Austin Reaves, l’autre joueur des Suns qui l’a frappé au niveau du nez et qui lui a arraché le ballon. Et j’étais là, « Nan, ça se passera pas comme ça. » (…) C’est malheureux, mais si je pouvais revenir en arrière, je ferais exactement la même chose.



En ce qui concerne l’attitude d’Ayton sur l’épisode en question, Pat Bev n’a pas fait dans la dentelle pour s’exprimer sur le sujet :

Qu’il aille se faire foutre. On ne veut pas de cette merde, nous. Demandez aux gars et aux superstars avec qui j’ai joué. Il y a une raison pour laquelle les joueurs me veulent dans leur équipe et pour laquelle j’ai été tradé ici.

Publicité

En clair, Beverley n’aurait fait qu’honorer sa réputation, et même répondre à son devoir en agissant comme il l’a fait. Les réactions de ses coéquipiers livrées après coup vont d’ailleurs en ce sens, puisqu’elles se voulaient plutôt solidaires envers lui. Quoi qu’il en soit, l’ancien des Wolves n’est visiblement pas prêt de s’excuser pour ses actes, et réclame au contraire une plus grande tolérance avec sa tenue virale pour le fameux podcast :

Libérez Pat Bev

Publicité

Patrick Beverley ne compte décidément pas s’acheter une conduite à 34 ans, et le montre bien avec ses propos cinglants à l’égard de Deandre Ayton. Attention cependant à ne pas prolonger sa suspension en tenant de telles paroles publiquement !

Deandre Ayton Déclarations Los Angeles Lakers NBA 24/24 Patrick Beverley

Toute l'actu NBA