NBA – Après son pétage de câble, Rudy Gobert sort enfin du silence et réagit !

La star NBA française des Minnesota Timberwolves, Rudy Gobert, s'est enfin exprimée sur son gros écart de conduite signé face au Thunder d'Oklahoma City
NBA (DR)

D’habitude calme et réfléchi sur les parquets NBA, Rudy Gobert est véritablement sorti de ses gonds face au Thunder, samedi, provoquant sa propre exclusion. Un triste épisode sur lequel il est revenu avec franchise et détachement il y a quelques heures.

Publicité

Affirmer qu’il peine à s’intégrer dans son nouvel environnement se rapprocherait d’un euphémisme. Transféré pendant l’été à Minnesota, Rudy Gobert y éprouve de grosses difficultés depuis le début de saison. De quoi le faire bouillir intérieurement, et ainsi provoquer un léger manque de lucidité chez lui. Cela s’est d’ailleurs retranscrit dans sa dernière sortie, contre Oklahoma City.

Visiblement agacé après une lutte au rebond face à Kenrich Williams, le pivot français n’a pas su contenir ses émotions, et s’est rendu coupable d’une sale balayette sur l’ailier du Thunder. Sans surprise, son geste lui a valu une expulsion de la part des arbitres, qu’il n’a vraiment cherché à contester. En revanche, la séquence a beaucoup fait parler par la suite, y compris son personnage principal récemment.

Publicité

Rudy Gobert reconnait ses torts après son craquage

Fustigé par ses propres coéquipiers pour son manque de sang-froid évident, Gobert avait opté pour le silence radio suite à cet événement déplorable. Ce, jusqu’à ce lundi, et son passage devant la presse à deux jours de la réception des Pacers. Forcément plus apaisé qu’à chaud, l’international tricolore ne s’est pas cherché d’excuses devant les journalistes, et a au contraire tenté de faire amende honorable auprès d’eux :



Publicité

Rudy Gobert au sujet de son expulsion samedi : « C’était simplement de la frustration. Les adversaires vont toujours parler. Ça fait partie du jeu. Parfois, vous pouvez estimer que ce qu’ils disent est irrespectueux, mais je dois être plus intelligent qu’eux. Sinon, je pénalise mon équipe et je me pénalise moi-même. Donc pour moi, je dois tout simplement être plus intelligent que ça. »

S’il laisse entendre que son dérapage aurait fait suite à du trash-talking de la part de Williams, Gobzilla ne rejette pas pour autant ses responsabilités, et regrette de ne pas avoir su réagir de façon plus mature. À lui désormais de se rattraper vis-à-vis de ce comportement en brillant avec les Timberwolves, et en tirant pleinement parti de l’absence de Karl-Anthony Towns pour régner dans la peinture !

Publicité

Conscient de son erreur commise contre le Thunder, Rudy Gobert déplore son manque d’intelligence face aux provocations supposées de ses adversaires. Le genre de discours louable qui devrait lui permettre de redorer son blason chez les Wolves !

Déclarations Les Français (NBA) Minnesota Timberwolves NBA 24/24 Rudy Gobert

Toute l'actu NBA