Publicité

NCAA [Final Four] : UConn décroche le titre de champion NCAA 2014 !

À Arlington au Texas, devant 79 238 spectateurs, la bataille finale entre UConn et Kentucky a livré un ultime vainqueur et c’est Connecticut qui repart avec le 4ème titre national de son histoire.

Capture d’écran 2014-04-08 à 12.01.54(7) UConn 60 – 54 Kentucky (8)

L’entame de match est clairement pour les Huskies, la défense mise en place par Kevin Ollie étouffe les joueurs de Kentucky avec un Ryan Boatright très actif et un Shabazz Napier (15 points en première mi-temps) qui contrôle tranquillement le tempo du match. Les Wildcats perdent trop de ballons et n’arrivent pas à marquer dans la raquette à cause de la défense alternée par les Huskies, à la fois en zone et en homme à homme. L’écart grimpe rapidement et monte à plus quinze pour UConn, on pense alors avoir une finale à sens unique. Mais c’était sans compter sur Kentucky, l’histoire se répète et les hommes de John Calipari change de défense en passant également en zone 2-3. Une défense plus agressive de la part des Wildcats, qui gêne Connecticut, sous l’impulsion des frères Harrison et de James Young qui parviennent à trouver la mire longue distance pour remettre Kentucky dans la partie. À la pause les jeunes du campus de Lexington n’accusent qu’un retard de quatre points, 35-31.

En seconde période, les premières minutes sont tendues, les deux équipes s’observent mais bafouillent un peu leur basket. Les intérieurs de Kentucky reprennent possession de la raquette en attaque comme en défense, Julius Randle fantomatique en première période se réveille (10 points, 6 rebonds et 4 passes), les Huskies arrivent à contenir les assauts des Wildcats avec un écart qui flirte avec les six points. Mais James Young (20 points et 7 rebonds) enflamme la partie avec un poster dunk incroyable sur deux défenseurs ! L’ailier freshman porte totalement son équipe sur ses épaules et les ramène à un point de UConn. Mais les hommes de Kevin Ollie ne vont jamais lâcher les commandes du match, sous la houlette du trio Shabazz Napier (22 points), Ryan Boatright (14 points) et de l’Allemand Niels Giffey (10 points) pour ne pas laisser Kentucky répéter le même scénario depuis le début de la March Madness. Cette fois-ci les frères Harrison ne réitèreront pas leurs exploits et c’est bien UConn qui devient champion NCAA 2014 pour la quatrième fois de son histoire.

Shabazz Napier (MOP), Niels Giffey et Tyler Olander deviennent double champion NCAA après le titre de 2011 sous l’ère Jim Calhoun et Kemba Walker. UConn remporte son quatrième titre national, le premier était il y a 15 ans en 1999, ce qui en fait l’université la plus prolifique sur cette période. Elle s’installe dans le classement des facultés les plus titrées juste derrière des programmes prestigieux comme Duke (4 titres) et North Carolina (5 titres). Déjà réputée pour son programme, l’université de UConn va devenir une des places fortes du basket universitaire ces prochaines années avec à sa tête un coach jeune et déjà respecté.

 

Shabazz Napier élu MOP

USP NCAA BASKETBALL: CHAMPIONSHIP GAME CONNECTICUT S BKC USA TXArrivé lors du dernier titre de UConn en 2011 comme back-up de Kemba Walker, Shabazz Napier vient de remporter sa deuxième bague et quitte la fac du Connecticut de la meilleure des manières. Avec 22 points inscrits dont 15 en première mi-temps, 6 rebonds 3 passes décisives et 3 interceptions, Napier est logiquement élu meilleur joueur du Final Four. Le meneur des Huskies a totalement porté son équipe durant cette March Madness, malgré une petite baisse de régime en demi-finale du Final Four. Shabazz Napier a confirmé qu’il appartenait à la trempe des plus grands meneurs grâce à des actions clutch et la maîtrise de son équipe. Il devrait être drafté très haut en juin prochain (top 10 minimum), LeBron James himself annonce qu’il sera le premier meneur appelé par Adam Silver.

 

Pari gagné pour Kevin Ollie

kevin ollie champ parlons basket

Le coach de Connecticut, Kevin Ollie entre dans le cercle très fermé des joueurs NBA devenus coachs à avoir décrocher un titre universitaire. L’ancien NBAer est arrivé sur le campus des Huskies en 2012 pour compenser le départ à la retraite de Jim Calhoun, le coach légendaire de UConn. Kevin Ollie a repris les rênes de l’équipe avec ses idées et le fruit du travail fourni par Calhoun pendant toutes ces années, mais il a toujours souhaité se démarquer en faisant défendre dur ses troupes.

Coach charismatique et reconnu comme un travailleur acharné, l’objectif d’Ollie était de ramener les Huskies au premier plan. Après une saison 2012-2013 gâchée par une interdiction de jouer la March Madness pour cause de résultats académiques insuffisants, Kevin Ollie a réussi son pari. Il remporte son premier titre en tant que head coach à 42 ans, en seulement deux ans sur le banc de UConn. Un futur grand coach universitaire ?

 

La saison universitaire touche donc à sa fin avec un inattendu mais très beau champion, UConn. La promotion des freshmen (Parker, Wiggins, Ennis, Randle, Gordon et Embiid), a tenu ses promesses, et nous les retrouverons quasiment tous en NBA la saison prochaine. La génération sénior des Shabazz Napier, Wilbekin, Payne, n’est pas en reste et a montré qu’il fallait compter sur eux cette saison.
Doug McDermott est d’ores et déjà une légende universitaire avec 3150 points en carrière et une 5ème place dans le classement des meilleurs scoreurs de l’histoire, à lui de confirmer maintenant au plus haut niveau. Le parcours incroyable de Dayton à la March Madness, la saison folle de Wichita State invaincu durant toute la saison (35-0) et éliminé par Kentucky avec son escouade de freshmen et un Aaron Harrison qui aura marqué la March Madness par ses shoots clutchissimes.

Il n’y a pas à dire, nous avons vécu une saison universitaire exceptionnelle, rendez-vous en octobre prochain pour une nouvelle saison 2014/2015 tout aussi palpitante !

 

La box-score :
uk vs uconn box

 

Highlights :
[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=0FXLsMzB4Rs[/youtube]

En direct : toute l'actu NBA