LFB – Récap’ J21 : La bonne opération de Montpellier, Basket Landes & Saint-Amand, Charleville deuxième

Alors que la fin de saison approche à grands pas, pour ne pas dire très grands pas, cette nouvelle journée de LFB avait une grande importance pour les clubs de la Ligue. Bien que le club de Bourges est assuré d’être premier et que Charleville finira dans le Top 4, 5 équipes pouvaient encore le rejoindre, Top 4 synonyme d’avantage du terrain lors des Playoffs. Dans le bas de tableau, un match crucial pour les Playdowns entre le Hainaut et Nice. Alors maintenant que tous les matchs de cette 21ème journée de championnat ont été joué, quelle classement se dessine à une journée de la fin ? Une chose et sûre, la dernière journée s’annonce alléchante ! Voici notre récap’. 

Bourges Basket 86 – 60 La Roche Vendée

Bourges, dont l’avenir est certain jusqu’à la fin de la saison régulière recevait la Roche Vendée… Mais en ce soir de match, l’accent était avant tout mis sur le « Hall Of Fame » berruyer qui mettait à l’honneur les anciennes gloires du club (soirée sur laquelle nous reviendrons lors d’un prochain article).
En ce soir de paillettes, ce sont les visiteuses qui démarrent pied au plancher puisqu’après deux minutes de jeu, elles mènent 0 à 5. Les joueuses d’Olivier Lafargue ne paniquent pas et ne souhaitent pas gâcher la soirée de leur public, elles mettent un coup d’accélérateur et imposent à 14 à 0 pour prendre les reines de la rencontre (14-5 ; 5′). Diandra Tchatchouang est en feu (12 points après 7 minutes de jeu). Les Berruyères profitent des pertes de balle de leur adversaire (6) pour mener de 13 unités après le premier quart-temps (26-13). La Roche tente de revenir et sur un trois points de Caroline Hériaud, elle repasse sous la barre symbolique des 10 points (30-22 ; 14′), mais Bourges répond immédiatement. Les visiteuses ne comptent pas abdiquer si facilement, elles tentent tout et reviennent une nouvelle fois dans la partie (34-27 ; 17′). Là encore, Bourges ne tremble pas et s’appuie sur arme offensive du soir, Diandra Tchatchouang (38-27 ; 18′). Les visiteuses remportent le quart-temps d’une courte tête 18 à 20 mais rejoignent les vestiaires avec avec 11 points de retard (44-33). 
À la mi-temps, Diandra Tchatchouang a déjà inscris 16 points, alors que Caroline Hériaud en est à 8. La statistique un peu noir de ces 20 premières minutes concerne les 12 pertes de balle de la Roche contre 6 des locales.
En seconde mi-temps, les coéquipières de Valériane Ayayi enclenchent la seconde et leur adversaire encaisse un 16 à 4 pour les voir s’éloigner du score (60-37 ; 26′). La Roche est essoufflée, Bourges impose un 22 à 9 sur le quart-temps et démarre l’ultime reprise avec une avance confortable (66-42). Le dernier quart est équilibré (20-18) mais les Tango s’imposent 86 à 60.
Du coté des statistiques, Diandra Tchachouang réalise un carton offensif avec 23 points, 4 autres berruyères compilent 10 points ou plus (Marine Johannes – 10 points, Valériane Ayayi – 10 points, Katherine Plouffe – 12 points, Sarah Michel – 11 points).

Charleville-Mézières 92 – 50 Tarbes

Assurées de terminer dans le Top 4, les Flammes devaient s’imposer ce soir pour conforter leur seconde place, mais la tâche ne s’annonçait pas facile face à une solide équipe de Tarbes qui cherchera a accroché une place dans ce fameux Top 4.
D’entrée de jeu, les locales s’appuient sur leur adresse extérieure, Clarissa Dos Santos, suivit de Kaleena Mosqueda-Lewis à 3 points permettent à leur équipe de mener 10 à 0 après 2minutes 30 de jeu. Tarbes est dans la difficulté et ne parvient à trouver la ligne de mire, il faudra d’ailleurs attendre quasiment 5 minutes pour qu’Ana Suarez Utrero ouvre le compteur des visiteuses... Malheureusement pour elles, les Flammes ont déjà inscris 17 points. Les Tarbaises tentent de revenir, mais face au collectif des locales, il faudra user bien des forces ce soir. Valeriya Berezhynska ne laisse aucune chance et après 10 minutes de jeu, Charleville mène très « largement » 29 à 12. Bis répétita au second quart-temps, les Flammes qui sont sur un nuage en attaque, déroulent et les visiteuses n’inscrivent pas le moindre panier en 5 minutes. Elles encaissent un 14 à 2 fatal (43-14). Tarbes n’y arrive vraiment pas ce soir, l’équipe du Sud-Ouest déjoue totalement face à une très solide équipe de Charleville, elles n’inscrivent seulement 4 points dans ce second quart. Après 20 minutes de jeu, les locales mènent sévèrement (51-16). 
Coté statistiques, les Flammes shootent à quasiment 70% de réussite contre seulement 22% pour les Tarbaises.
Au retour des vestiaires, les coéquipières d’Amel Bouderra continuent sur leur lancée, elles imposent très rapidement un 9 à 0. Tarbes trouve la solution en s’appuyant sur son duo Tima Pouye / Christelle Diallo mais l’écart est trop grand, et Charleville est injouable ce soir. L’écart s’accroit et après 30 minutes de jeu, les Flammes mènent 72-29. La fin de match n’est qu’une formalité bien que les deux équipes fassent quasi jeu égal durant les dix dernière minutes, victoires des ardennaises (92-50). Charleville conserve et assure la seconde place du championnat derrière le Tango Bourges Basket.
Valeriya Berezhynska termine meilleure marqueuse de la rencontre avec 21 unités à son compteur (et 4 rebonds), très bien suivie par sa coéquipière Amel Bouderra (18 points, 3 rebonds, 6 passes décisives et 2 interceptions). Du coté de Tarbes, Angela Bjorklund et Ana Suarez Utrero compilent 11 points chacunes.

Nantes Rezé 83 – 55 Mondeville

C’était un match dans enjeu ce soir à Mangin Beaulieu pour Nantes qui affrontait l’USO Mondeville. Les Déferlantes assurées d’être en PlayOffs, une place au classement était à gagner. Pour les Normandes qui feront les PlayDowns, ce match servait de préparation au rendez-vous de la semaine prochaine face à Nice.
Privée de Kim Gaucher, Mondeville commence timidement la rencontre. Les coéquipières de Lisa Berkani sont rapidement menées mais s’accrochent pour ne pas se laisser distancer. Après les cinq premières minutes, le score est de 10-8. La fin de la première reprise est totalement à l’avantage des locales. Elles passent un 15 à 2 aux normandes et mènent largement après dix minutes, 25-10. Le début du second quart-temps est équilibré puisque les deux équipes font jeu égal. La fin de cette seconde reprise ressemble au début de rencontre, les débats sont équilibrés. Les Déferlantes, qui ont fait l’écart lors du premier acte, mènent à la pause 43-27.
Les deux équipes se rendent coup pour coup durant le troisième acte. Cependant, les Nantaises maîtrisent très bien la rencontre et ne laissent peu de marge de progression à leur adversaire. Elles mènent finalement avec un avantage « conséquent » avant les dix dernières minutes 62-43.  La dernière reprise est complètement à l’avantage du NRB, elles déroulent et font plaisir à leurs supporters. Les ligériennes s’imposent dans les grandes largeurs (83-55), et continuent ainsi leur très belle série.
À noter que 6 joueuses nantaises marquent 8 points ou plus dans cette rencontre. La meilleure Déferlantes, Nayo Raincock-Ekunwe termine une nouvelle fois avec un double-double, 10 points et 10 rebonds.
Pour Mondeville, Romana Hedjova fait un match complet. Elle score 12 points capte 4 rebonds et délivre 3 passes décisives.

Basket Landes 65 – 58 Villeneuve d’Ascq

À la lutte avec Charleville pour la seconde place du championnat, une victoire de Villeneuve d’Ascq laisserait des espoirs en cas de victoire des Flammes, en cas de défaite, adieu la seconde place… Pour Basket Landes, la victoire ce soir face aux Guerrières permettraient de croire au Top4… Dès le début de la rencontre, les visiteuses montrent qu’elles sont venues avec l’intention de s’imposer en terre Landaise (0-7 après 4 minutes). Mais les joueuses de Basket Landes réagissent de suite pour recoller au bout des dix premières minutes : 13-15. Le second quart-temps voit les deux équipes se rendre coup pour coup, mais l’ESBVA réussi à faire le trou (19-26 après 4 minutes 20). C’est le moment choisi par les locales pour mettre un coup d’accélérateur, elles passent un 12 à 2 à leur adversaire afin de rejoindre la mi-temps en tête : 31-28.
Basket Landes entame la deuxième mi-temps, comme elles ont fini la première, c’est-à-dire sur les chapeaux de roues (41-31 après 4 minutes). Les Villeneuvoises n’arrivent pas à trouver de solution face à l’agressivité défensive des locales, un passage en défense de zone leur permet de revenir à hauteur des locales et de rester dans le match à la fin du troisième quart-temps : 51-45. La nouvelle défense de l’ESBVA leur donne des ballons de contre-attaque et les remet dans le rythme (55-51 après 3 minutes). L’adaptation a pris du temps mais Basket Landes a trouvé les solutions et repart vers l’avant (61-53 après 7 minutes 30). Les Landaises terminent mieux, elles ont rondement mené leur match et s’imposent : 65-58.
Miranda Ayim termine meilleure marqueuse de la rencontre, elle avoisine le double-double avec 14 points et 8 rebonds.
Du coté de Villeneuve d’Ascq, Virginie Bremont et Nevena Jovanovic compilent toutes deux 13 unités.

Montpellier – Lyon ASVEL

Encore l’un des duels pour une place dans le Top 4… Montpellier et Lyon quasi à égalité au classement, à un point de différence, s’était donnés rendez-vous sur le parquet héraultait. Dans ce match, les deux formations rentrent bien dans la rencontre et sont au coude à coude (8-6 après 3 minutes). Le BLMA prend alors les devants et s’échappe au tableau d’affichage (19-10) mais, l’ASVEL réagi directement par un 0-11 et mène 19-21 à la fin du premier quart-temps. Le deuxième quart-temps est lui aussi très serré entre deux équipes qui luttent pour le Top 4 (27-27 après 4 minutes 30). C’est le moment choisi par Montpellier pour accélérer et prendre un écart confortable à la mi-temps : 49-39.
L’ASVEL rentre du vestiaire avec le couteau entre les dents, les coéquipières de Marième Badiane, très en vue dans cette rencontre, reviennent dès le début de ce troisième quart (49-46 après 2 minutes 20). Les deux équipes se tiennent alors dans un mouchoir de poche pendant ce quart-temps (57-56 après 6 minutes). Le BLMA résiste quand même aux assauts Lyonnais et reste en tête avant les dix dernières minutes : 61-59. C’est alors le début d’une partie de ping-pong qui débute entre les « gazelles » et les « lionnes » qui ne parviennent pas à se départager (70-71 après 5 minutes). Lyon entame la dernière minute avec trois points d’avance (75-78), mais quelques erreurs de jeunesse viennent changer la physionomie du match… Une perte de balle sifflée sur un retour en zone, un rebond défensif chipé dans les mains par Romane Bernies, et tout reste à faire… Cette avance était la sans compter sur le talent de Ta Shauna Rodgers (27 points), elle plante un trois points victorieux (et quel trois points, plein axe à un mètre de la ligne) à quelques secondes de la fin du match, ce qui ne laissent pas l’occasion aux Lyonnaises de répliquer. C’est donc le BLMA qui s’impose : 81-78.
Ta Shauna Rodgers aura littéralement régalé son public ce soir, au dela de ce panier victorieux, elle inscrit 27 points et délivre 7 passes décisives. Suzy Batkovic frôle le double-double avec 20 points et 9 rebonds. Rebecca Allen (20 points), Marième Badiane (19 points) et Haley Peters (16 points) auront été les armes offensives de leur équipe.

Saint-Amand Hainaut 68 – 55 Nice Basket 06

Ce soir le Hainaut recevait le Cavigal Nice pour le compte de la 21ème journée. Pour ces deux formations qui à l’issue de la saison régulière se retrouveront en PlayDowns, ce match était primordial pour prendre des points (Car rappelons le, lors des PlayDowns, les équipes gardent le nombre de points remportés lors des matchs contre les équipes qui disputent également les PlayDowns).
Le Hainaut débute parfaitement la rencontre par un 8-0, alors que les Niçoises mettent près de trois minutes pour ouvrir la marque. Le reste de ce quart-temps est du même acabit et les visiteuses sont complètement dépassées. Les nordistes déroulent et mènent 27-10 après dix minutes. Les Niss’angels se rebiffent un peu dans cette seconde reprise, et à la moitié de ce quart-temps, elles ne sont plus menées que de 13 unités. Avant la pause, les débats sont équilibrés et au moment de rejoindre les vestiaires, le Hainaut accroit son avance et le score est de 38-23.
D’entrée du troisième acte le Cavigal tente de faire son retard. À la moitié du quart-temps, elles reviennent à dix points des Green girls. La fin de quart-temps est complètement à l’avantage des visiteuses qui vont déjouer une solide équipe de Saint-Amand. Les Niçoises reviennent petit à petit sur les nordistes. Avants les dix dernières minutes, le Hainaut ne mène plus que de quatre points, 52-48. La fin de match s’annonce insoutenable. Mais malgré un très bon troisième acte, les Niçoises n’enchainent pas et les Green girls se relancent. Elles dominent le dernier acte et assurent la victoire importante en vue des Play-Downs. Score final 68-55.
Egle Sulciute est la meilleure joueuse de la rencontre. Elle score 22 points capte 10 te rebonds et délivre 2 passes décisives.
Pour Nice, c’est Svenia Brunckhorst qui a été la meilleure. Elle capte 16 points, capte 5 rebonds et délivre 5 passes.

Les dernières actualités