Pour son premier match du week-end à Coubertin, l’équipe de France n’a pas eu à forcer son talent pour disposer du Monténégro (83-66).

Le tournoi de Paris, organisé en marge des prochains matchs de qualification pour la Coupe du Monde 2019, fait figure de test pour les Bleus. Privée de la quasi totalité de ses joueurs NBA (seul Nicolas Batum a répondu présent) et d’Euroleague, la France aborde donc ce week-end avec l’envie de faire bonne impression. Pour démarrer cette compétition amicale, les Français étaient opposés à la sélection du Monténégro, coachée par Zvezdan Mitrovic. Sans leur joueur phare Nikola Vucevic, les Monténégrins n’ont pas été en mesure d’exister durant la rencontre.

La France a réalisé un départ canon, pour boucler les dix premières minutes de la rencontre avec un avantage de13 unités (28-15). Une fois l’écart creusé, les Bleus ont pu dérouler pour mener 51-31 à la pause, au moment où le public de la salle rendait un hommage à Boris Diaw, à travers une vidéo diffusant ses meilleurs moments passés sous le maillot bleu. Les Français ont ensuite quelque peu relâché la pression en seconde période, pour s’imposer finalement sur le score de 83 à 66. Le nouveau capitaine Nicolas Batum a livré une feuille de match relativement complète, avec 7 points (à 3/7 au tir), 3 rebonds et 2 passes. Moustapha Fall s’est mis en évidence dans la raquette (11 points à 100% de réussite), mais le meilleur scoreur des Bleus se nomme Jonathan Rousselle, qui a inscrit 12 unités en un peu plus de 15 minutes passées sur le parquet.

L’équipe de France a été très convaincante pour son entrée en matière dans ce tournoi de Paris. Elle affrontera dimanche la Grèce (18h30), qui proposera sûrement une opposition plus relevée.

A lire également : Les nombreux hommages rendus à Boris Diaw

A propos de l'auteur

Etudiant en journalisme, je suis de près le basket depuis plusieurs années et principalement la NBA. Grand fan des Rockets, de James Harden et sa barbe mythique, sans oublier Eric "Splash" Gordon.