Dans les colonnes de l’Equipe, Jean-Pierre Siutat, le président de la Fédération française, est revenu sur la possibilité de voir le pivot camerounais se faire naturaliser français.

Pour rappel, tout à commencé en début d’année lors du London Game opposant les Celtics aux Sixers. Interrogé sur la possibilité de le voir un jour revêtir le maillot tricolore, Joel Embiid s’était alors épanché sur le sujet laissant la porte ouverte à une éventuelle opportunité dans le futur. Il n’en fallait pas plus pour que les médias français relayent la bombe lâchée aux micros et que certains internationaux donnent leur avis sur la question, notamment Evan Fournier.

Si depuis, la question reste toujours en suspens, Jean-Pierre Siutat, sceptique quant à cette possibilité, préfère couper tout élan d’optimisme sur le dossier :

On a eu des contacts avec lui, Patrick Beesley (manager des Bleus) l’a vu aux États-Unis, mais on n’a pas ouvert de dossier. Il aime la France, il a de la famille ici. On peut imaginer ça pour quelqu’un formé en France, qui a la culture, mais aller chercher un gars comme lui, certes extraordinaire, et le naturaliser pour renforcer l’équipe, je n’y crois pas. Il n’a pas la nationalité française. On ne naturalise pas aussi facilement les gens. Et cela prendrait du temps. Ensuite, on devra avoir l’accord de la FIBA, qui a plutôt tendance à favoriser des joueurs qui renforceraient les pays africains. J’imagine aussi la levée de boucliers que cela provoquerait dans d’autres pays. On verra, mais je n’y crois pas.

Qui sait de quoi l’avenir des Bleus sera fait, une chose est sûre, il est de plus en plus improbable que Joel Embiid en fasse parti.

A lire également : Nicolas Batum espère une réaction après la défaite

A propos de l'auteur

Etudiant en 3ème année de journalisme à Lyon. Rédacteur pour Parlons Basket depuis 2015, par intermittence. La faute à ma passion pour les USA : NY, Miami, Denver, Utah. Prochaine destination ? Minnesota