Depuis le trade de DeMar DeRozan, on se doutait que les relations entre Kyle Lowry et Masai Ujiri, le président, n’était pas au beau fixe. Le meneur l’a quelque peu confirmé il y a quelques jours lors de son interview. Ujiri a tenu à s’expliquer sur ce fameux trade.

Il n’est décidément pas facile d’être président d’une franchise ces dernières années. En faisant le choix d’échanger DeMar DeRozan, Masai Ujiri ne s’est pas fait que des amis. Bien que son mouvement fût beaucoup critiqué, force est de constater que cela a été totalement bénéfique aux Raptors depuis le début de la saison. Il faudra bien évidemment attendre l’été et la décision de Kawhi Leonard concernant son futur pour tirer une conclusion, mais Toronto pouvait difficilement rêver de mieux actuellement.

Malgré ce récent succès, ce trade n’est pas digéré par Kyle Lowry. On peut évidemment le comprendre d’un côté émotionnel, mais lors de sa dernière interview, le meneur a clairement fait comprendre que sa relation avec son président était strictement professionnelle. Masai Ujiri s’est défendu en expliquant que cela a toujours été le cas :

[…] A lire également :Kyle Lowry s’est senti trahi par le trade de DeMar DeRozan

Ca toujours été comme ça avec Kyle depuis que je suis arrivé ici. C’est une relation neutre, mais totalement professionnelle. Nous n’avons jamais eu de confrontation ou quelque chose comme ça. Je n’ai jamais rien fait de mal envers lui. Je sais comment est Kyle, et honnêtement je l’aime jusqu’à la mort. Il joue de la bonne façon, il donne tout sur un parquet. Il a un bon cœur, mais je sais que je n’ai rien fait de mal envers lui. Je ne l’ai pas tradé.

Le président de la franchise canadienne s’est également exprimé sur le trade de Leonard. Un choix pas facile, mais nécessaire : 

Je comprends tout ce qui se passe avec DeMar. Il y a deux choses difficiles dans ce business : quand un joueur part, et quand un joueur est tradé. Ces deux choses-là sont très difficiles. Dans notre position, nous devons les faire, et nous devons gérer les conséquences. Lors d’un échange, c’est dur de communiquer avec les joueurs.

Quelques mois après, cet échange continue de faire parler de lui. Si l’on comprend la position de Kyle Lowry qui a vu son grand ami partir du jour au lendemain, la décision de Masai Ujiri a son sens. Les Raptors sont aujourd’hui la meilleure équipe de ce début de saison et sportivement parlant, le gain entre DeMar DeRozan et Kawhi Leonard est frappant.

Au-delà de la simple décision, c’est principalement la manière qui a définitivement du mal à passer pour tout le monde.

Mais aussi : Le ton monte entre le coach et Mikal Bridges à Phoenix