NBA – Encore clutch, Luka Doncic signe une nouvelle performance inédite

Auteur d'un énorme match face aux Pelicans, Luka Doncic célèbre la victoire avec Dallas.

Le rookie slovène continue d’impressionner, encore et toujours. Cette nuit, il a remis les Mavericks sur de bons rails avec un match taille patron. Retour sur la performance de Luka Doncic…


C’est clairement le hit du mois de décembre. A coup de grandes performances, Luka Doncic continue d’éteindre peu à peu les derniers détracteurs qui persistent encore. En plus de sa vision de jeu digne « d’un vétéran » selon son coéquipier Dirk Nowitzki et le meneur de Sacramento De’Aaron Fox, Doncic fait le bonheur des Mavericks dans les derniers instants des rencontres importantes.

Doncic est déjà comme un vétéran malin. La façon dont il voit les choses. La façon dont il lit les situations de pick-and-roll.

Il a des armes dans son répertoire que tu n’as normalement pas à 19 ans.

Et le grand Dirk ne se trompe pas. En feu contre les Rockets qu’il bat à lui tout seul avec 11 points consécutifs en fin de match, auteur du panier de l’égalisation face aux Blazers avec seulement six dixièmes de seconde au compteur, le prodige slovène ne s’arrête pas là. Sur les huit derniers matchs et malgré six défaites, Luka Doncic tient la franchise à lui seul pour des statistiques impressionnantes : 22.8 points, 7.3 passes et 6.7 rebonds.

A lire également : Gêné par son geste, Luka Doncic console un enfant

Cette nuit, Dallas recevait New Orleans d’un Anthony Davis remonté après quatre revers d’affilée. Le géant Unibrow (32 points, 18 rebonds) a fait ce qu’il a pu, accompagné de Jrue Holiday (25 points) et Julius Randle (23 points). Le Big Three des Pelicans n’a donc pas démérité et a d’ailleurs permis de mener pendant la majeure partie de la rencontre.

Mais il ne fallait pas s’appuyer sur Luka Doncic pour laisser la situation telle quelle. Le maestro des Mavs a rendu une copie presque parfaite (un ballon perdu, un lancer franc raté) qui a failli le conduire à son premier triple-double en carrière. Sa complicité grandissante avec DeAndre Jordan (20 points) rend le pick’n’roll facile et Doncic finit à 10 passes. Mais c’est en fin de match qu’il n’a pas tremblé. Il reste 40 secondes (119-119) et Doncic obtient deux lancers, qu’il convertit sans encombre. Puis il est de nouveau envoyé sur la ligne après un échec de A.D. à 3 points. Malgré un raté il donne trois longueurs d’avance à Dallas, avant un nouvel échec de Davis à longue distance qui permet à Doncic de gratter son neuvième rebond.

En plus de l’attitude de patron qu’il adopte sur le terrain, notamment pendant les fins de match, Doncic est le premier joueur de moins de 20 ans à réaliser une telle performance (20+ points, 10+ passes, 9+ rebonds) dans l’histoire de la NBA. Phénoménal.

Mais aussi : Stephen Curry donne son respect à Luka Doncic

Dallas Mavericks NBA 24/24

Les dernières actualités