NBA – Tyson Chandler explique pourquoi il n’a pas rejoint les Warriors

0

Tyson Chandler, passé des Suns aux Lakers en cours de saison, explique dans un entretien à The Athletic les raisons qui l’ont poussé à rejoindre Los Angeles à la place de Golden State, pourtant très intéressé.

Tyson Chandler était l’un des seuls vétérans au sein des Suns en début d’année. La franchise souhaitant reconstruire, les deux partis ont négocié un buyout pour que l’intérieur puisse être libre de s’engager où il le souhaite. Les Warriors se sont montrés assez vite intéressés par le profil de l’ancien meilleur défenseur de l’année, et l’intérêt était réciproque.

« Honnêtement, les Warriors ont toujours été dans un coin de ma tête, parce que je suis fan du basket qu’ils pratiquent. J’adore les joueurs, Steph, KD, j’adore Steve Kerr. […] J’ai fortement considéré cette option et je leur ai demandé s’ils voulaient bien de moi. Et ils ont dit « oui ».

Un seul point a empêché son arrivée dans la Baie. Chandler voulait jouer un certain nombre de minutes par match, ce que le retour de blessure de DeMarcus Cousins compromettait quelque peu.

« Ils ont été parfaitement honnêtes avec moi, et m’ont dit « DeMarcus est en train de revenir de blessure, et on ne sait pas ce que ton temps de jeu sera une fois qu’il sera de retour« . Et du coup c’est devenu pour moi une question à propos de l’endroit où j’aurais le plus d’impact.« 

À lire également : Kemba Walker raconte le meilleur conseil de Michael Jordan

Finalement, Chandler décide de signer avec les Lakers le 6 novembre dernier, convaincu par l’arrivée de LeBron James et d’autres vétérans (Rajon Rondo et Lance Stephenson entre autres) venus encadrer les jeunes pousses de la franchise (Lonzo Ball, Brandon Ingram, Kyle Kuzma, Josh Hart). Actuellement, le pivot a des moyennes de 3.9 points et 4.7 rebonds (59.2% au tir) en 30 matchs avec Los Angeles.

Les Lakers sont actuellement 8èmes à l’Ouest avec un bilan de 22-19. Avec la récente blessure de LeBron James, Tyson Chandler doit plus que jamais faire parler son expérience dans le vestiaire.

Mais aussi : Quand Klay Thompson shoote … en touche

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.