Euroleague – Acte 1, Scène 17 et 18 : « Forts comme des turcs « 

L'Anadolu Efes Istanbul est en forme cette saison

L’Anadolu Efes Istanbul a parfaitement négocié sa semaine à deux matchs. Les turcs consolident leur quatrième place, signe de la progression qui est la leur depuis le début de la saison.

C’est une question qui revient souvent cette année. Jusqu’où, l’Anadolu Efes Istanbul peut-il aller en Euroleague ? Ergin Ataman avait déjà déclaré il y a quelques semaines que son équipe pouvait viser le titre.

« Nous avons montré à tous que nous pouvions être champion. Une fois encore nous l’avons prouvé. Je veux plus de respect » déclaration du coach turc après le match contre le Real Madrid en décembre dernier.

Si l’année est encore longue et le Final Four encore trop loin, il semble que l’équipe d’Adrien Moerman (12.2 points, 6.4 rebonds, 1.6 passe, 1.4 interception, 15.9 d’évaluation) et Rodrigue Beaubois (13.3 points, 1.6 rebond, 3.3 passes, 11.9 d’éval) ne soit pas là pour être la même victime que la saison dernière. Lanterne rouge avec un bilan de 7 victoires pour 23 défaites lors de la saison 2017-2018, elle fait déjà mieux qu’il y a un an. La semaine dernière, l’Anadolu a même fait coup double avec une victoire en déplacement à Kaunas (58-79) porté par son intérieur français (23 points, 6 rebonds), puis face au Khimki Moscou avec une vraie démonstration collective (110 d’éval, 25 passes). L’équipe est actuellement à la quatrième place (12 victoires, 6 défaites) et reste en chasse du trio Fenerbahçe-CSKA-Real.

A lire également : Le récap de la deuxième journée du Top 16 de l’Eurocup !

Le Fenerbahçe a vu son incroyable série de 12 victoires consécutives prendre fin. C’était dès la première soirée, en Russie, face au Khimki Moscou (84-78). Une prolongation a été nécessaire pour départager les deux formations et un 8-2 des russes à fini par faire craquer l’équipe de Zeljko Obradovic et la performance du couteau suisse, Nicolo Melli (9 points, 8 rebonds, 5 passes, 2 interceptions, 25 d’évaluation).

A l’instar de l’Anadolu, Barcelone a aussi validé deux victoires la semaine dernière. Deux rencontres serrées contre Milan (85-90) et le Panathinaïkos (79-68). Mais cette semaine, Thomas Heurtel a décidé de s’occuper de tout avec 27 puis 22 d’évaluation pour le plus grand bien des catalans. Le Barça revient à égalité au bilan avec l’Olympiacos (11 victoires, 7 défaites).

Le club du Pirée qui s’est d’abord enflammé à la maison contre Vitoria grâce aux tirs décisifs de Kostas Papanikolaou (22 points à 6/7 de loin, 6 rebonds, 2 passes, 1 interception, 2 contres, 31 d’évaluation) mais obligé de redescendre sur terre après son affrontement contre le Real Madrid (94-78). Les intérieurs Anthony Randolph (16 points, 8 rebonds, 3 interceptions, 26 d’éval) et Gustavo Ayon (13 points, 7 rebonds, 4 passes, 1 contre, 20 d’éval) font le job pour contrer le double-double de Vassilis Spanoulis (12 points, 11 passes)

Enfin, le Zalgiris est en danger. Encore à la neuvième place après le Round 16, les lituaniens dégringolent à la treizième place (7 victoires, 11 défaites). L’équipe de Sarunas Jasikevicius reste sur quatre défaites de suite dont les deux dernières contre l’Anadolu et le Fenerbahçe. Troisième après le Final Four l’an dernier, il faut vite trouver des solutions tout en ayant un calendrier compliqué (Panathinaïkos, Milan, Khimki, Barcelone).

A noter la belle performance du trio Huertas (24 points, 3 rebonds, 6 passes, 1 interception, 29 d’évaluation), Ilimane Diop (13 points, 10 rebonds, 2 passes, 1 interception, 2 contres, 25 d’évaluation) et Vincent Poirier (20 points, 3 rebonds, 1 passe, 2 interceptions, 24 d’évaluation), tous à plus de 20 d’éval lors de la large victoire de Vitoria contre Gran Canaria (83-66).

Round 17 :

Khimki Moscou 84 – 78 Fenerbahçe Beko Istanbul

MVP du match : Anthony Gill – 12 points, 7 rebonds, 3 passes, 3 interceptions et 19 d’évaluation

Zalgiris Kaunas 58 – 79 Anadolu Efes Istanbul

MVP du match : Adrien Moerman – 23 points, 6 rebonds, 1 contre et 23 d’évaluation

Olympiacos Le Pirée 91 – 87 Kirolbet Baskonia Vitoria Gasteiz

MVP du match : Kostas Papanikolaou – 22 points, 6 rebonds, 2 passes, 1 interceptions, 2 contres et 31 d’évaluation

Herbalife Gran Canaria 67 – 75 Real Madrid

MVP du match : Sergio Llull – 16 points, 1 rebond, 4 passes, 1 interception et 18 d’évaluation

Darussafaka Tekfen Istanbul 65 – 80 CSKA Moscou

MVP du match : Nando De Colo – 17 points, 1 rebond, 1 passe et 19 d’évaluation

Panathinaïkos Opap Athènes 77 – 67 FC Bayern Munich

MVP du match : Nick Calathes – 14 points, 6 rebonds, 11 passes, 3 interceptions et 29 d’évaluation

Maccabi Fox Tel-Aviv 81 – 76 Buducnost Voli Podgorica

MVP du match : Tarik Black – 12 points, 7 rebonds, 1 passe, 1 interception et 19 d’évaluation

Olimpia Milan 85 – 90 FC Barcelone Lassa

MVP du match : Thomas Heurtel – 21 points, 1 rebond, 6 passes et 27 d’évaluation

Round 18 :

Anadolu Efes Istanbul 81 – 72 Khimki Moscou

MVP du match : Vasilije Micic – 16 points, 8 rebonds, 1 passe et 21 d’évaluation

Fenerbahçe Beko Istanbul 78 – 61 Zalgiris Kaunas

MVP du match : Jan Vesely – 13 points, 12 rebonds, 3 passes, 2 interceptions et 26 d’évaluation

Real Madrid 94 – 78 Olympiacos Le Pirée

MVP du match : Anthony Randolph – 16 points, 8 rebonds, 3 interceptions et 26 d’évaluation

CSKA Moscou 76 – 93 Maccabi Fox Tel-Aviv

MVP du match : Yovel Zoosman – 15 points, 6 rebonds, 1 passe, 2 interceptions, 1 contre et 22 d’évaluation

Buducnost Voli Podgorica 75 – 74 Darussafaka Tekfen Istanbul

MVP du match : Edwin Jackson – 18 points, 2 rebonds, 1 interception et 22 d’évaluation

Kirolbet Baskonia Vitoria Gasteiz 83 – 66 Herbalife Gran Canaria

MVP du match : Marcelinho Huertas – 24 points, 3 rebonds, 6 passes, 1 interception et 29 d’évaluation

FC Bayern Munich 93 – 87 Olimpia Milan

MVP du match : Nihad Dedovic – 18 points, 4 rebonds, 3 passes et 22 d’évaluation

FC Barcelone Lassa 79 – 68 Panathinaïkos Opap Athènes

MVP du match : Thomas Heurtel – 23 points, 2 rebonds, 3 passes et 22 d’évaluation.

Mais aussi : Vitoria proche de signer James Nunnally !

En direct : toute l'actu NBA