Ben Simmons n’est pas réputé pour être une menace derrière l’arc, et les défenseurs lui laissent généralement beaucoup d’espace lorsqu’il est loin du panier. Mais il y a des fois où cela va un peu trop loin.


Cette nuit, les Lakers étaient en visite chez les 76ers pour essayer de remonter la pente après un road trip à l’Est assez compliqué, qui s’est soldé par une défaite historique de 42 points face aux Pacers mardi et un buzzer-beater miraculeux de Rajon Rondo jeudi face aux Celtics. Pas de chance pour les violet et or, ils ont perdu de 23 points, 120-143, face à un Joel Embiid déchainé (37 points à 12/16, 14 rebonds, 3 passes), bien secondé par un Tobias Harris qui s’adapte très vite à sa nouvelle franchise (22 points, 6 rebonds, 6 passes).

Pour Ben Simmons en revanche, le match s’est avéré un peu plus compliqué : 8 points à 3/13, 3 rebonds et 7 passes. Côté Lakers, Kyle Kuzma a bien tenté de sauver les meubles (39 points, 3 rebonds, 1 passe) mais était un peu seul. LeBron James frôle tout de même le triple-double (18 points, 10 rebonds, 9 passes) et JaVale McGee a réalisé un joli double-double (21 points, 13 rebonds). Insuffisant cependant pour espérer quoi que ce soit.

À lire également : Les 76ers trollent LeBron James et les Lakers

Simmons ne s’est pas fait énormément respecter par ses adversaires hier soir, et particulièrement par LeBron James. Celui-ci profite des carences en shoot extérieur de l’australien pour prendre du bon temps dans la raquette alors que son adversaire n’a même pas franchi le milieu du terrain.

Ben Simmons n’a toujours pas réussi un seul tir à 3-points depuis ses débuts en NBA la saison dernière (pour seulement 14 tentatives certes). Il va tout de même falloir qu’il parvienne à mettre des tirs extérieurs pour devenir un joueur complet, car son adresse dégringole dès qu’il s’éloigne un peu du panier.

Mais aussi : Ben Simmons veut rencontrer Magic